Navigation
Retour à Éthique

Une heure de salaire pour le Sud

© H. Stilwell © H. Stilwell

Nouvelle récolte de fonds pour Solidarité Mondiale. Le concept, original, consiste à verser tous les mois une heure de salaire à l'ONG du Mouvement ouvrier chrétien. Un geste solidaire qui permettra à ses partenaires du Sud d'atténuer encore plus les inégalités sociales.


À titre d'exemple, dix euros versés à Solidarité Mondiale, c'est dix jours de traitement contre le paludisme pour le membre d'une mutuelle de santé au Congo, une journée de formation pour 15 jeunes au Pérou, deux jours de salaire pour un permanent syndical au Cambodge, la cotisation annuelle de deux assurés auprès d'une mutuelle de santé au Burkina Faso…

Une heure de salaire, soit environ dix euros, peut améliorer significativement les conditions de vie, de travail, de santé… au Sud. C'est pourquoi Solidarité Mondiale encourage à poser ce geste solidaire sous la forme d'un ordre bancaire permanent dont la durée sera décidée par celui qui le pose.

"L'idée est de fidéliser les donateurs dans le temps", précise Dieudonné Wamu Oyatambwe, en charge de la récolte de fonds. "Le thème, une heure de salaire, est bien-sûr lié à la préoccupation de notre organisation pour un travail décent, une protection sociale pour tous…"

La récolte de fonds est une activité cruciale pour les organisations engagées dans le développement et la solidarité internationale. Même si Solidarité Mondiale, reconnue comme ONG, a accès à des subsides publics, ce ne sont que des co-financements qui couvrent une partie de ses engagements ou de ses besoins financiers.

"Nous participons toujours aux financements à hauteur de 20%, voire plus, selon le degré d'urgence, précise Wamu Dieudonné Oyatambwe. Et puis les coupes dans les budgets de la Direction générale de la Coopération au développement (DGD) nécessitent une augmentation de fonds propres pour pouvoir tenir les promesses faites à nos partenaires."

Chaque année, Solidarité Mondiale parvient à récolter 60.000 euros environ en Belgique francophone. "Mais c'est plus difficile qu'avant… Le contexte général, la multiplicité des appels aux dons, les messages médiatiques… S'engager pour les autres qui sont loin n'est plus si évident." Plus qu'un geste généreux, c'est en effet d'un engagement qu'il s'agit. C'est avoir la conviction que la solidarité est plus que jamais nécessaire pour remporter les combats sociaux engagés.

Pour en savoir plus ...

www.solmond.be • 02/246.38.81 • n° de compte BE96-7995-5000-0005