Navigation
Retour à Lectures

Ma vie de crohner

Parmi la flopée de symptômes : diarrhée, douleurs abdominales, perte de poids, fièvre, fatigue… Autrement dit, l'enfer. Parmi la flopée de symptômes : diarrhée, douleurs abdominales, perte de poids, fièvre, fatigue… Autrement dit, l'enfer.

Pozla – Rémi Zaarour de son vrai nom – souffre de la maladie de Crohn diagnostiquée sur le tard. Dans Carnet de santé foireuse, il livre sans détours un quotidien rempli de doutes, d'espérances… et de douloureux allers et retours vers les toilettes. Un récit poignant à l'humour salvateur.


Depuis tout petit, Pozla en bave. Longtemps, les médecins consultés pour des maux de ventre ont cru à un problème d'ordre psychosomatique :

- C'est dans ta tête, gamin

- Ah... Ok. Mais, euh.. qu'est-ce que je dois faire docteur ?

- Mets-toi au yoga mon gars !

S'en suit une adolescence compliquée, parsemée d'angoisses. Quand la crampe survient, c'est le branle-bas de combat. Trouver des toilettes. Vite. Être ingénieux pour masquer le bruit et les odeurs.

Pozla raconte les stratégies mises en place au fil du temps. La sono poussée à fond couvre les bruits embarrassants. Un pull roulé en boule bloque le trou sous la porte des toilettes. Une boîte d'allumettes, emportée partout, fait office de déodorant de secours. Comment tout faire pour essayer de mener une vie plus ou moins normale… quand le tube digestif, lui, ne l'est pas.

Au fil du temps, la maladie évolue. Les crises empirent. Après de nouvelles batteries d'examen, le verdict tombe enfin :

- Monsieur Z ?

- Oui ?

- Bon… Inflammation sérieuse de la paroi de l'intestin grêle. Suspicion d'une maladie de Crohn. Bon courage, je transmets ça à votre médecin.

- Enfin ! Un mot est posé sur mes maux. J'étais pas un mytho !

Mais ce qu'on découvre n'est pas plus rassurant… La maladie de Crohn : une inflammation chronique du tube digestif, de cause inconnue. Parmi la flopée de symptômes : diarrhée, douleurs abdominales, perte de poids, fièvre, fatigue… Autrement dit, l'enfer. La maladie comporte plusieurs stades. Pas de bol, Pozla en est au plus avancé. L'opération est inévitable.

Reste le crayon pour exorciser la douleur. Jour après jour, il croque l'évolution de son état. Et décrit un quotidien aux certitudes aussi fragiles que son tube digestif. Les rencontres avec les médecins provoquent tour à tour espoirs et désillusions. Les crises – intenses – vont et viennent, sans crier gare.

Et après l'opération survient la récidive et le retour à l'hôpital. De quoi pousser à l'épuisement – physique et mental – le plus stoïque d'entre nous. Dans cette galère, l'auteur peut heureusement compter sur des soutiens de taille : sa compagne, sa fille, le corps médical qui l'accompagne… Et dédramatise son état grâce à un solide sens de l'autodérision. Les dialogues imaginaires avec la cuvette de toilette, devenue compagne d'infortune, en sont un réjouissant exemple.

Voyage intestinal

"Les tripes cérébrales se tordent, sous les draps, un manège détraqué d'une nuit de novembre". Sur certaines planches, les intestins se métamorphosent en un monstre tentaculaire, prennent le contrôle du héros, l'engloutissent dans un amas de souffrance. Sa carcasse se tord, se disloque, explose. Ces dessins réalisés sur le vif sont une des grandes forces de l'album. Ils rendent la douleur visible, la font ressentir au lecteur. Les textes et l'utilisation des couleurs ajoutent une dimension poétique à l'affaire.

Ce carnet, Pozla assure l'avoir fait avant tout pour lui-même. Comme une bouée de sauvetage pour ne pas sombrer dans ces tourbillons gastriques. À la sortie de l'album, les réactions ont été fortes, explique l'auteur. Elles sont notamment venues d'autres malades, soulagés de voir des images et des mots mis sur leur vécu. De médecins, aussi, découvrant la douleur d'un patient dans ce qu'elle a de plus intime.

Carnet de santé foireuse offre une porte d'entrée captivante dans le monde de la maladie de Crohn. Et renferme une sacré dose d'espoir pour ceux qui, de près ou de loin, en souffrent.

Pour en savoir plus ...

>> Carnet de santé foireuse • Pozla • éd. Delcourt • 2015 • 34,95 EUR