Vivre ensemble

Volontariat : faire et se faire du bien

Le volontariat est indispensable au vivre ensemble dans la société. Il est aussi bon pour la santé et le bien-être de celles et ceux qui s'engagent au service d'autrui ou d'une cause.

2 min.
Le volontariat : des actes de générosité et de solidarité qui apportent épanouissement et estime de soi (c)AdobeStock
Le volontariat : des actes de générosité et de solidarité qui apportent épanouissement et estime de soi (c)AdobeStock
Joëlle Delvaux

Joëlle Delvaux

Épanouissement, estime de soi, sentiment d'inclusion… mais aussi consultations moins fréquentes des médecins, consommation moindre de médicaments... Une vaste étude, réalisée en 2019 par la MC, ses mouvements et l'UCLouvain auprès de plus de 2.000 volontaires, montrait une corrélation claire entre le volontariat et la santé. Ce résultat était encore plus marquant pour les volontaires actifs au sein d'Altéo, d'Énéo, d'énéoSport et de Jeunesse&Santé (devenu Ocarina), les mouvements partenaires de la MC.

Lire aussi :

(c)Aster

Et si vous deveniez volontaire à la MC ?


"Souvent, les personnes qui s'engagent dans du volontariat le font en quelque sorte d'abord pour elles-mêmes : sortir de chez soi, avoir des contacts sociaux, occuper des journées libérées du travail, mettre ses compétences au service d'autrui…, observe Pol, volontaire à la Plateforme francophone du volontariat. Très vite, leurs actions deviennent des actes de générosité et de solidarité qu'elles poursuivent avec la conviction et la satisfaction d'aider des personnes et de s'engager avec d'autres dans la défense des mêmes valeurs," poursuit Pol. 

Pour tous les goûts

Il existe quantité d'opportunités de s'engager activement dans des associations, clubs, ONG et autres organisations. Les secteurs d'activités dans lesquels le volontariat peut s'exercer sont aussi très variés : aide et service aux personnes, santé, enfance et jeunesse, art et culture, patrimoine et tourisme, vie de quartier, éducation et formation, seniors, sport, nature et environnement, coopération internationale, défense des droits, gestion et administration, etc. Parfois, participer à une action ponctuelle dans un cadre accueillant et porteur de sens permet de découvrir les richesses de l'engagement volontaire.

Lire aussi :

Les personnes qui participent à la vie associative consomme moins de médicaments (c)iStock

Le volontariat c'est bon pour la santé 

Où s'informer ? Comment choisir ?

La Plateforme francophone du volontariat, une structure pluraliste qui regroupe plus de 250 associations, est une précieuse ressource. Une foule de petites annonces de volontariat sont à découvrir sur son site internet. Et des volontaires informent, conseillent et aident toute personne désireuse de se rendre utile à clarifier son projet pour l'aiguiller ensuite vers des associations qui pourraient lui convenir.

C'est le rôle qu'assure Marie-Emma. "On tient une permanence et on reçoit sur rendez-vous au pôle d'accueil social de Mons. La personne qui ne sait pas vers quel type de volontariat aller complète un document avec ses attentes, ses centres d'intérêts, ses atouts… On discute avec elle pour connaître sa situation, ses disponibilités, savoir si elle a des problèmes de santé. Cela nous aide à l'orienter au mieux." Les conditions dans lesquelles le volontariat peut s'exercer sont aussi bien expliquées. "Si la personne est au chômage, elle doit déclarer son activité auprès de son organisme de paiement (Capac ou syndicat). Si elle est en incapacité de travail, elle doit demander l'autorisation au médecin-conseil de sa mutualité." Il arrive d'ailleurs que la personne soit "envoyée" par le médecin traitant, le médecin-conseil de la mutualité, le CPAS ou le Forem, ou même accompagnée par une assistante sociale. "Le volontariat permet de reprendre confiance en soi et de remettre le pied à l'étrier. Il peut parfois être un tremplin vers l'emploi, assure Pol. D'où l'importance de bien orienter la personne vers une association et un type de volontariat qui puissent lui convenir."

Lire aussi :

(c)Istock

Exercer un volontariat pendant son incapacité de travail
 

Intéressé par du volontariat ?

Plateforme francophone du volontariat : 02 512 01 12 (du lundi au vendredi 9h à 12h30) • info@levolontariat.be 

• S'informer sur les nombreuses possibilités de volontariat à la MC et auprès de ses mouvements partenaires (Ocarina, Altéo, Enéo et énéoSports) : mc.be

• Se renseigner aussi auprès de sa commune.