Droits sociaux

Des aides matérielles pour les personnes handicapées en Wallonie

Disposer de matériels spécifiques et d'un logement adapté est souvent utile, voire indispensable à la personne dont l'autonomie est réduite par le handicap. Une aide financière de la Région wallonne (1) est accordée à certaines conditions.

2 min.
L'adaptation des pièces de vie peut faire l'objet d'une prise en charge par l'Aviq en Wallonie. De telles aides existent aussi dans les autres régions du pays.
L'adaptation des pièces de vie peut faire l'objet d'une prise en charge par l'Aviq en Wallonie. De telles aides existent aussi dans les autres régions du pays.
Vincianne Winkin, service social

Vincianne Winkin, service social

La plupart des aides techniques et aménagements liés à un handicap (lire ci-dessous) peuvent faire l'objet d'une intervention financière octroyée par l'Aviqen Wallonie, en complément des remboursements de l’assurance soins de santé obligatoire (1). Des aides matérielles sont aussi accordées en Région bruxelloise, en Communauté germanophone et en Flandre. Mais chaque entité dispose de sa propre réglementation. 

Qui peut bénéficier de ces aides ?

Plusieurs conditions sont à remplir :
• Être reconnu comme personne en situation de handicap avant l'âge de 65 ans. Des interventions financières peuvent être accordées au-delà de 65 ans pour autant que la reconnaissance du handicap ait eu lieu avant cet âge.
• Être domicilié en Wallonie.
• Les frais constituent des dépenses supplémentaires liées au handicap. Sauf exception, ils ne peuvent pas être pris en charge par d’autres régimes (ASSI, accident de travail, responsabilité civile…).

Quels matériels et aménagements peuvent-ils faire l'objet d'une aide financière ? 

• Les aides aux soins et à la protection personnelle : siège de toilette, de douche, de bain, produits absorbants encas d'incontinence…
• Les aides à la mobilité : canne, voiturette supplémentaire, adaptations du véhicule, chien-guide…
• Les aménagements et adaptations de la maison : adaptation des pièces de vie, lit électrique, siège-lift, barres d'appui, dispositif électrique de porte, élévateur d'escalier…
• Les aides à la communication : matériel braille, transmetteur de son sans fil…
• L’entretien et/ou la réparation de certains matériels d’aide matérielle ou à la mobilité.

Comment introduire une demande ?

L’Aviq peut fournir toutes les informations pratiques et les formulaires de demande à compléter et à lui faire parvenir. Il est généralement exigé de joindre au formulaire un certificat médical spécifiant la nécessité de l’aide et son lien avec le handicap. Il est possible de se faire accompagner par le service social de la MC pour ces démarches.
Un conseil pour terminer : ne pas effectuer l’achat de matériel ni réaliser l’aménagement du logement avant de recevoir l'accord de l'Aviq. Aucune intervention ne sera accordée dans ce cas.

>> Les centres de service social de la MC sont à votre disposition pour toute question sociale. Appelez le 081 81 28 28 ou consultez les horaires de la permanence proche de chez vous sur mc.be/service-social. Il est possible aussi de prendre rendez-vous en agence.


(1) L'assurance obligatoire régionale intervient dans le coût des aides à la mobilité (voiturettes, cadres de marche…) et l'Inami octroie un forfait incontinence. Plus d'infos auprès des conseillers mutualistes.

Pour des aides matérielles plus accessibles

Dans son mémorandum rédigé à l'attention des partis politiques, Altéo demande que les aides matérielles soient accessibles à toutes les personnes en situation de handicap, quel que soit l'âge auquel leur handicap est reconnu. Altéo estime nécessaire aussi de réduire la quote-part demandée aux bénéficiaires pour ces aides.
La MC, quant à elle, place l'autonomie de la personne parmi ses priorités pour une société en bonne santé. Elle plaide notamment pour renforcer financièrement le secteur des aides et soins à domicile qui permet le maintien à domicile des personnes en perte d’autonomie.