Retour à Volontariat

Élections mutualistes : en route pour une nouvelle aventure de solidarité !

© Serge Dehaes © Serge Dehaes

Depuis 1992, la Mutualité chrétienne organise, tous les six ans, des élections. En mai prochain, prendra place en effet la cinquième édition des élections mutualistes, par lesquelles les membres éliront, en leur sein, leurs représentants au sein de la Mutualité.


Mais pourquoi organise-t-on des élections ? Une mutualité peut-elle réellement être gérée par ses membres ? Pour quoi des membres pourraient-ils souhaiter s’engager dans une tâche aussi ardue ? Ces questions, vous n’êtes pas les seuls à vous les poser. Et, même si elles n’ont pas toujours de réponse univoque, elles méritent a minima quelques explications.

En 1990, une loi sur les mutualités a stipulé que celles-ci devaient être gérées par des mandataires élus, tous les six ans, parmi leurs membres. Dès 1992, les mutualités ont donc commencé à organiser des élections en leur sein. Mais envisager la question sous le seul angle légal serait dommage et, qui plus est, erroné : la Mutualité chrétienne n’est pas gérée par ses membres par devoir, mais bien par choix. Il s’agit en effet d’une volonté politique qu’elle n’a eu de cesse d’affirmer au cours de son histoire.

Pour bien comprendre le sens que revêt cette philosophie, il faut remonter à l’essence de ce qu’est une mutualité : une mutualisation de moyens, par les citoyens, en vue de mieux répondre — de façon collective et solidaire — aux risques liés à la santé. Aujourd’hui, le contexe a changé. Les mutualités sont, par exemple, soumises à de nombreux impératifs légaux qui les ont amenées à confier de plus en plus de tâches à des professionnels.

Néanmoins, la santé, le bien-être et l’accès aux soins sont trop importants que pour être laissés aux seules mains de professionnels. De plus, seuls des processus démocratiques sont légitimes pour les porter, les gérer et les consolider dans le respect de chacun, quels que soient son état de santé et sa capacité contributive. C’est pour ces raisons que la gestion de la MC se fonde sur la participation démocratique de ses membres. Ainsi s’engagent, dans les assemblées générales et les conseils d’administration des mutualités, des centaines de volontaires — femmes et hommes, de tous les âges et de tous les horizons.

Des volontaires qui apportent énormément à la MC

Les membres qui s’engagent à la MC y jouent un rôle essentiel. Grâce à leur action, la MC n’est pas limitée à une fonction d’assureur social et joue pleinement son rôle de mouvement social. Sur la base de leur réalité de terrain, les volontaires attirent l’attention des professionnels sur des éléments importants qui, autrement, pourraient être négligés. Ils permettent que les besoins et attentes des membres puis sent pleinement être pris en considération. Ils défendent des options idéologiques et des valeurs et forgent les messages politiques que la Mutualité chrétienne défend au sein de la société civile. Enfin, les volontaires donnent à la MC une énergie et un élan sans nul autre pareil.

En un mot comme en cent : la MC ne serait pas ce qu’el le est sans les volontaires qui s’y engagent. Les élections mutualistes constituent dès lors un moment crucial : à cette occasion, certains membres peuvent décider de s’impliquer et présenter leur candidature (lire à ce propos "En tout membre sommeille un volontaire qui s’ignore", l’éditorial signé par Élisabeth Degryse, dans notre édition du 3 décembre dernier), tandis que chacun des 4,5 millions membres de la MC peut, en votant, faire entendre sa voix et désigner ceux qu’il souhaite voir le représenter. Enfin, participer aux élections mutualistes, c’est aussi, par son vote, défendre le modèle démocratique de la MC.

Des volontaires qui reçoivent beaucoup de la MC

Le volontariat est une formule gagnant-gagnant :aucun volontaire ne s’engagerait à la MC s'il n'y trouvait pas satisfaction. Il s'agit avant tout d'une aventure humaine : les volontaires se rencontrent, échangent, mettent sur pied des stratégies et des actions, collaborent avec les professionnels... Les valeurs partagées rendent les échanges enrichissants et profonds. Et contribuent indéniablement à construire et à élargir un réseau, professionnel comme privé.

S’engager comme volontaire, c’est aussi une fantastique occasion d’apprendre et de développer des compétences. Les matières liées à la santé ne sont pas toujours faciles mais la MC offre aux volontaires un large éventail de formations. La simple participation aux débats s’avère, elle aussi, formatrice : elle permet de développer sa compréhension, sa capacité à communiquer, à argumenter, à prendre des décisions, à travailler en équipe…

Certains membres s’engagent parce qu’ils ont déjà une large expérience et de nombreuses connaissances, mais il n’est nullement nécessaire d’être expert pour apporter sa pierre à l’édifice de la démocratie !

Pour en savoir plus ...

Vous souhaitez en savoir plus sur les élections mutualistes ou sur les modalités et formes d’engagement au sein de la MC ?

Vous désirez vous porter candidat dans votre région ? Consultez les pages qui suivent pour en savoir plus.

Contactez gratuitement le 0800 10 9 8 7 ou votre mutualité régionale. Les conseillers de la MC vous mettront en contact avec la personne qui coordonne les élections dans votre mutualité.

Visitez aussi la page www.mc.be/elections.

Et si vous vous engagiez ?

Vous vous sentez concerné par le bien-être et la santé ? Vous partagez les valeurs de solidarité, d'égalité et de justice sociale, si chères à la MC ? Vous souhaitez participer à la défense d'un système de soins de santé accessibles et de qualité ? Vous aimez apprendre et désirez rencontrer de nouveaux visages ? Dans ce cas, n'hésitez pas à poser votre candidature pour devenir membre de l'AG de votre mutualité.

Rassurez-vous : vous pourrez vous investir selon vos souhaits et à la mesure de vos disponibilités. Vous trouverez toutes les informations pratiques dans vos pages régionales (voir ci-dessous).

Sachez aussi que prendre part aux instances de la MC n’est pas la seule façon de s'engager en faveur de la santé et du bien-être. En étroite collaboration avec ses trois mouvements partenaires (J&S, Énéo et Altéo), votre mutualité organise de nombreuses activités et mène de multiples actions grâce à l'implication de volontaires.

Par leur énergie, leurs convictions et leurs actions, tous attestent que "la solidarité, c’est bon pour la santé" (et qu’il ne s’agit pas que d’un joli slogan !).

Informations pratiques par région :

Le calendrier des élections mutualistes en 2016

21 janvier Lancement officiel de l’appel aux candidatures
15 février Date limite pour le dépôt des candidatures
21 avril Publication des listes des candidats dans le journal En Marche
Début mai Envoi aux membres des convocations et des bulletins de vote
Du 15 au 21 mai Élections proprement dites
Fin mai Dépouillement des résultats du scrutin
Début juin Publication des résultats dans le journal En Marche
21 juin Date limite pour l’installation des nouvelles AG