Navigation
Retour à Vivre ensemble et citoyenneté

11.11.11 : douze mois pour soutenir…

© Arnaud Ghijs © Arnaud Ghijs

Un siècle après la signature de l'armistice de la Première guerre mondiale, la date du 11 novembre donne un relief particulier à l'opération 11.11.11 et à ses idéaux de paix, développement et coopération. D'autant que, loin d'être limitée à un seul jour, la récolte de fonds peut se conjuguer de différentes manières.


La date du 11 novembre est , traditionnellement, celle où des cohortes de vendeurs sillonnent artères, commerces et marchés pour vendre divers objets aux passants afin de soutenir les projets d'aide au développement du mouvement CNCD-11.11.11. Mais, derrière cet appel à la générosité mis en place il y a quelque cinquante ans, se profile une double machinerie souvent moins connue du grand public. La première est que le soutien financier aux initiatives de développement se déroule en réalité toute l'année, notamment à travers la vente d'objets en ligne (cacao bio, calendriers, cartes postales, livres de recettes, livre pour enfant de Colette Nys Mazure…). Ainsi que le rappelle Solidarité mondiale (SM), l'organisation partenaire de la Mutualité chrétienne, il est possible de focaliser son achat sur des produits particulièrement prisés en période de Saint-Nicolas tout en privilégiant SM via le produit de ces achats (en passant commande soit sur www.solmond.be, soit sur www.cncd.be mais en mentionnant alors le code ONB/1053/ 1030/2).

La deuxième est que l'ensemble des fonds récoltés ne sert pas uniquement au financement de projets de développement en Afrique, en Asie, en Amérique latine ou au Moyen-Orient . Ils servent aussi à soutenir des initiatives transversales en vue d'un monde plus durable et plus juste dont l'épine dorsale tient en deux mots : solidarité et coopération. Dans ce sens, les nonante organisations membres de 11.11.11 se voient de plus en plus en posture de résistance face à l'évolution du monde incarnée par des dirigeants comme Donald Trump (USA), Viktor Orban (Hongrie) ou Jair Bolsonaro (Brésil), protagonistes du repli sur soi, du populisme et des discours de rejet voire de haine.

Voilà pourquoi CNCD-11.11.11 s'engage d'une façon croissante sur des thématiques comme la justice migratoire, l'égalité des sexes, la lutte contre le réchauffement climatique, la spéculation financière, la vente de vêtements à très bas prix, etc. Autant de thématiques où prévaut l'idée de coopération tant entre les États qu'entre les États et les sociétés civiles.