Navigation
Retour à International

Des droits insuffisants pour les filles

© Plan © Plan

Les filles de moins de 18 ans souffrent de l'absence d'une protection suffisante dans le droit international, alerte l'ONG Plan International. Pourtant, elles constituent un groupe particulièrement vulnérable. La situation doit changer, affirme l'ONG.


Jeune et de sexe féminin ? Une double discrimination, explique l'ONG dans le rapport "Les droits des filles sont des droits humains". Les exemples sont légion… et glaçants. "32 millions de filles en âge d'être scolarisées en primaire ne le sont pas. Chaque jour, 41.000 filles sont mariées de force. La moitié des agressions sexuelles commises le sont à l'encontre des filles de moins de 16 ans." Pourtant, souligne l'ONG, le droit international offre une protection "inversement proportionnelle aux problèmes qu'elles rencontrent".

Invisibles

Le rapport de l'ONG s'est penché sur plus de 1.300 instruments internationaux. Deux conventions principales définissent les droits des filles : la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes (CEDAW) et la Convention relative aux droits de l'enfant (CRC). Or, explique Plan International, "les filles y sont globalement invisibles". Selon ses chercheurs, la Convention relative aux droits de l'enfant "ignore la discrimination subie par les filles". "Les violations de droit touchant spécifiquement les garçons (comme les enfants soldats) y sont mentionnées tandis la convention omet des violences faites aux filles (le mariage précoce ou les mutilations génitales)", explique Anthony Vanoverschelde, responsable du plaidoyer de Plan International Belgique.

Que les filles s'épanouissent

La communauté internationale doit réagir : "la façon dont les instruments de droit international sont interprétés et appliqués à ce jour n'empêche pas les filles d'être marginalisées et n'est pas prête de les aider à s'épanouir". Anthony Vanoverschelde ajoute : "on pourrait créer un poste de rapporteur veillant aux droits des filles dans le monde. Et à plus long terme, mettre en place une convention spécifique aux droits des filles". Plan international a mis en place la "Plateforme des droits des filles". Outre le rapport, on y trouve une base de données fournie et de nombreux outils de formation.

Pour en savoir plus ...