Navigation
Retour à Éducation

Santé et jeux de société

© iStock © iStock

Plus de 1.200 jeux de société sortent chaque année. Jeux traditionnels, abstraits, collaboratifs, coopératifs, linguistiques, musicaux ; jeux à jouer seul, en petits ou grands groupes ; jeux simples ou complexes… il y en a pour tous les goûts. Certains d'entreeux ont été conçus pour permettre aux plus jeunes d'être informés et sensibilisés autour de thématiques " santé".


Depuis quelques années, le monde du jeu est en pleine croissance. Les magasins spécialisés et les festivals dédiés aux jeux sont de plus en plus nombreux. Autre preuve de l'intérêt grandissant : depuis cinq ans, la Haute école Bruxelles-Brabant organise une année de spécialisation en sciences et techniques du jeu, et des ouvrages théorisant l’utilisation du jeu tendent à se multiplier. Les enjeux liés à la santé n'échappent pas à cet engouement et sont ainsi abordés de manière ludique via deux types de jeux. Les premiers – et les plus nombreux – sont essentiellement éducatifs. Ils sont moins ludiques mais sont très intéressants au niveau de leur contenu. Les seconds sont plus ludiques, moins informatifs, mais ils facilitent la discussion sur un sujet. Dans le domaine de la santé, la plupart des jeux sont éducatifs. Le matériel est donc limité et se compose essentiellement de cartes. En conséquence, les parties sont de courte durée et l’utilisation de ces outils avec des enfants est aisée. Afin que le jeu puisse être un média efficace d’apprentissage, de sensibilisation ou de discussion, l’animation et le débriefing seront essentiels pendant et après la séance de jeu. Voici une sélection de jeux éducatifs et ludiques à tester, à l'école, en famille ou ailleurs. Une petite visite à la ludothèque du quartier et les conseils du ludothécaire peuvent aussi être utiles.

Les jeux éducatifs

Le jeu Apprenons - le corps humain édité par Educa est composé de pièces de puzzles. Il permet aux joueurs de découvrir les différentes parties du corps humain, les organes et les os.

>> Infos : Apprenons – le corps humain • de 4 à 7 ans • nombre de joueurs : 1 • Educa • 9.99 EUR

Abeilles éditions est un éditeur qui publie différents jeu sur la santé et l’alimentation. Parmi eux, on retrouve Ta santé au quotidien, un jeu agréable pour sensibiliser les enfants aux questions de santé et de prudence. Le jeu comporte sept familles qui s'intéressent à l'alimentation, à l'activité physique, au sommeil, à l'hygiène, à la sécurité routière, aux accidents domestiques et au respect. Chaque carte propose un petit quizz.

>> Infos : Ta santé au quotidien • à partir de 7 ans • nombre de joueurs : entre 2 et 6 • Abeilles éditions • 10 EUR

Abeilles éditions édite aussi le jeu Ababo sur la thématique du don d’organes . Le pitch de ce jeu est simple : les laboratoires des savants grouillent de créatures farfelues que le joueur devra sauver en les greffant. Une cornée, un poumon, un coeur... Une fois greffées, il faudra préserver les créatures en évitant les rejets et en usant des pouvoirs de chaque savant.

>> Infos : Ababo • à partir de 7 ans • nombre de joueurs : entre 2 et 4 • Abeilles éditions • 15 EUR

Dans le même style, la direction départementale de la jeunesse et des sports de Caen a créé une série de jeux des sept familles dont un qui se nomme tout simplement Sport et santé. Ce type de jeux est décliné sous de nombreuses thématiques : l’alimentation, les bons gestes, etc.

 

>> Infos : Sport et santé • à partir de 7 ans • nombre de joueurs : entre 2 et 6 • http://www.wesco-eshop.fr • 9 EUR/jeu

La Mutualité Chrétienne propose quant à elle un jeu de l'oie Phil chez le dentiste sur l'hygiène bucco-dentaire et les soins dentaires.

>> Infos : dès 7 ans • le jeu peut être téléchargé sur le www.mc.be/mes-avantages/soins-dentaires-dento/conseils/jeux-phil ou peut être commandé via le numéro vert 0800 10 9 8 7 • Gratuit


Les jeux de société ludiques

Le jeu Infarkt de l’éditeur Czech Board Games sensibilise les joueurs à nos excès liés à la vie dans une société de consommation. Le principe de base du jeu réside dans l'amélioration ou la détérioration de son état de santé en fonction des événements auxquels nous devons faire face. Tout au long de la partie, notre état de santé est représenté sur le plateau à travers différents indicateurs de santé.

>> Infos : Infarkt • à partir de 10 ans • nombre de joueurs : entre 2 et 5 • Czech Board Games • 24,95 EUR

Le jeu Docteur Pilule, édité par Fantastic Lombric, est un outil intéressant d’introduction à une discussion sur le stress et le burn-out.

>> Infos : Docteur Pilule • à partir de 10 ans • nombre de joueurs : entre 4 et 10 • Fantastic Lombric • 19 EUR

Doctor Panic, édité par Repos Prod, est quant à lui un jeu de coopération et d'ambiance totalement déjanté, exigeant au niveau de la concentration et de la coordination. Il permet d’avoir une discussion avec un enfant qui pourrait stresser parce qu’il doit se faire opérer.

>> Infos : Docteur Panic • à partir de 8 ans • nombre de joueurs : entre 2 et 9 • Repos Prod • 27 EUR

Se former pour mieux jouer

La Haute école Bruxelles-Brabant propose une spécialisation en sciences et techniques du jeu. Il faut être en possession d'un baccalauréat – peu importe la filière – pour y avoir accès. C'est une formation en soirée, de 60 crédits et deux fois 90 heures de stages.

Plus de 30 professeurs interviennent au cours de cette formation. Tous sont des professionnels du jeu : auteurs, éditeurs, sociologue, anthropologue… Le public est assez large : de l'amateur de jeu qui veut ap profondir ses connaissances et améliorer ses techniques d'animation au créateur de ludothèque ou au pédagogue… La formation permet aussi d'élargir et d'étoffer son réseau.

>> Plus d'infos : www.defre.be • 02/374. 00. 99

"Le jeu facilite la communication et l’empathie

Renaud Keymeulen est ludopédagogue et maître-assistant en sciences et techniques du jeu à la Haute école Bruxelles-Brabant. Pour lui, le jeu permet d’aborder bien des thématiques dans un contexte décontracté et bienveillant.

En Marche : Jouer pour améliorer sa santé…Est-ce efficace ?

Renaud Keymeulen : Oui , c'est efficace ! À une condition : que jouer apporte du plaisir. L’apprentissage, sur quelle thématique que ce soit, est parfois juste frontal, dans un contexte qui peut parfois être stressant. Le jeu permet de dédramatiser les choses. C’est important lorsqu’il s’agit d’aborder des enjeux liés à la santé, je pense par exemple au surpoids ou à l'importance d'avoir une ac - tivité sportive. Et cela permet de voir les choses autrement. Le jeu rassemble, facilite la communication, l’empathie. On passe un moment ensemble et on discute de plein de choses. Parmi mes activités, j'enseigne à des étudiants qui sont en décrochage scolaire et je consacre deux heures de cours par semaine à jouer avec eux. Un jour, une maman est venue me voir et m’a dit : "Mon fils et moi, on ne se parlait plus. Et puis, il est rentré de l’école et m’a demandé : maman, on n'a pas un jeu de société ? Je n’avais qu’un vieux Monopoly, que j’ai ressorti pour l’occasion". Si l'activité est régulière, avec un outil qui n'est pas rébarbatif, le jeu peut faire beaucoup de bien. On est plongé dans un autre "espace-temps", un cadre, une ambiance qui aide à l'apprentissage.

EM : S’amuser, c’est important. Mais comment être sûr que les messages d’information et de sensibilisation sont bien passés ?

RK : C'est dans l'expérience vécue et dans le débriefing que l'on va vérifier s'il y a eu apprentissage. Après le jeu, il est important de parler et de poser des questions : "Qu'est-ce qui a fait que tu as perdu ?", "Pourquoi as-tu gagné ?", "Pendant le jeu, quel était ton but lorsque tu as pris telle ou telle décision ?" C'est la technique de questionnement qui va faire ressortir les acquis. Dans l'apprentissage, le jeu n’a d’intérêt que s’il y a un moment pour débriefer. Dans ce contexte, avoir suivi une formation à l’animation peut s’avérer utile.

EM : Peut-on jouer à des jeux éducatifs en famille ?

RK : Oui, mais ici aussi, il faudra aller plus loin. Et imaginer les types de questions que l'on va pouvoir poser après le jeu. Si le parent connait bien l’objectif à atteindre à travers le jeu, c'est possible. Certains sites proposent des fiches ludiques d’animation, mais il s'agit souvent de jeux mathématiques et linguistiques. La ludothèque permet aux familles d'avoir un contact avec le jeu à prix réduit et de bénéficier de conseils de professionnels.