Retour à Soins de santé

Test de dépistage du Covid-19 : quand et pour qui ?

Le test PCR (Polymerase Chain Reaction) permet de détecter la présence du virus chez un individu (c)Istock Le test PCR (Polymerase Chain Reaction) permet de détecter la présence du virus chez un individu (c)Istock

Le déconfinement progressif nécessite de stopper la chaîne de transmission du Covid-19. Détecter systématiquement les personnes infectées et suivre celles qui ont été en contact étroit avec elles dans les jours qui précèdent sont les deux mesures qui doivent y contribuer. Explications.


Jusqu'à présent, les autorités publiques avaient décidé de soumettre au test diagnostique uniquement les patients sévèrement atteints par la maladie puis les résidents et le personnel de maisons de repos, avant d'inclure les individus se présentant à l'hôpital pour des raisons non liées au coronavirus.

La première phase du déconfinement qui a débuté ce 4 mai s'accompagne d'un élargissement du testing aux personnes qui montrent des symptômes pouvant faire penser au Covid-19 : fièvre, maux de gorge, rhinite, toux, difficultés à respirer, état de fatigue extrême, douleurs musculaires, perte du goût et de l'odorat...
Les personnes ayant été en contact avec des patients porteurs du Covid-19 peuvent également être testées dans deux situations précises :
- présenter elles-mêmes des symptômes,
- être professionnellement en contact avec des personnes à risque de développer une forme sévère de la maladie.
Par ailleurs, les tests de détection se poursuivent dans les collectivités. C'est le cas, en particulier, des institutions pour personnes handicapées.

Que doit faire le patient qui présente des symptômes pouvant penser à une infection au Covid-19? 

Il doit contacter son médecin traitant par téléphone. Celui-ci déterminera s’il est nécessaire qu'il passe un test moléculaire. Si le médecin dispose du matériel pour réaliser les prélèvements ainsi que le matériel de protection nécessaire, il peut réaliser lui-même le test à son cabinet. Il peut aussi référer son patient vers le centre de tri le plus proche. Le médecin qui réalise le test lui demandera d'enregistrer ses contacts des derniers jours à l'aide d'un formulaire. À noter que ce test est entièrement pris en charge par l'assurance soins de santé obligatoire.
 

En quoi consiste ce test ?

Le test PCR (Polymerase Chain Reaction) permet de détecter la présence du virus chez un individu. Il consiste en un frottis réalisé au moyen d’un écouvillon, une longue tige terminée par un coton. Cet écouvillon est introduit profondément dans la cavité nasale afin de récolter un échantillon de sécrétions. La tige est alors placée dans une éprouvette et le tout est envoyé à un laboratoire d’analyse. Le résultat est connu - en principe - en 24 heures et consultable par le médecin prescripteur sur un serveur sécurisé. Dans tous les cas, le médecin qui gère le dossier médical global du patient reçoit une notification du résultat du test par mail dans les jours qui suivent. Il contacte alors immédiatement le patient, même s’il n’a pas réalisé le prélèvement ni prescrit le test lui-même.
 

Que se passe-t-il si le test est positif ?

Le patient testé positif au Covid-19 est rapidement contacté par un centre d'appels pour lui demander avec qui il a été en contact étroit les jours qui précèdent. Le formulaire qu'il a complété lors du test peut être utile pendant cet appel. Ces personnes seront appelées à leur tour pour les informer qu’elles sont elles-mêmes potentiellement porteuses du virus et leur indiquer les mesures nécessaires à prendre.

Le médecin généraliste peut délivrer un certificat de quarantaine pour les personnes avec lesquelles le patient a été en contact prolongé et rapproché (ses proches vivant sous son toit en particulier) et ce, même si ces personnes ne présentent pas (encore) de symptômes et sont aptes au travail. Ce certificat de quarantaine implique le respect des mesures d'isolement à la maison durant 14 jours.
Le salarié mis en quarantaine peut continuer à percevoir un salaire/traitement dans la mesure où le télétravail est possible. Si ce n'est pas le cas, il perçoit des allocations de chômage temporaire sur la base du certificat médical de quarantaine qu'il remet à son employeur.

L'indépendant mis en quarantaine qui cesse ses activités au moins sept jours en suivant, peut demander un droit passerelle d via sa caisse d'assurance sociale.

Le patient testé positif au Covid-19 est rapidement contacté par un centre d'appels pour lui demander avec qui il a été en contact étroit les jours qui précèdent.