Navigation

© iStock © iStock

Tarifs en vigueur au 1er février 2016.


Vous trouverez ci-contre les prestations générales en dentisterie. L’orthodontie, la radiographie et les prothèses dentaires ne sont pas reprises dans ce tableau.

Les dentistes non conventionnés ne doivent pas suivre les tarifs de la convention et peuvent réclamer des suppléments qui resteront entièrement à la charge du patient.

Pour les moins de 18 ans

À l’exception de l’orthodontie, toutes les prestations de dentisterie figurant dans la nomenclature sont remboursées à 100% des tarifs de la convention(1). Pour eux, les soins dentaires sont donc totalement gratuits chez les dentistes qui appliquent les tarifs de la convention, donc toujours chez les dentistes conventionnés ou ceux qui le sont partiellement, pendant leurs heures de conventionnement.

Pour les 18 ans et plus

En 2016, une nouvelle règlementation entre en vigueur pour le remboursement des soins dentaires : le "trajet de soins buccaux". L'objectif est d'inciter les assurés à consulter régulièrement le dentiste. Ce trajet de soins implique que, pour la plupart des soins dentaires - sauf consultations, traitements préventifs, orthodontie et parodontologie - le remboursement sera moindre pour les personnes qui n'ont pas consulté leur dentiste au cours de l’année civile précédente.

L'entrée en vigueur de cette réglementation était initialement prévue le 1er février 2016 pour les assurés sociaux qui ne sont pas bénéficiaires de l'intervention majorée (statut Bim). Pour des raisons de procédure légale, elle est postposée au 1er juillet. D'ici là, les honoraires et remboursements restent inchangés par rapport à 2015.

Dès l'entrée en vigueur du trajet de soins buccaux, les adultes sans statut Bim qui n'ont pas bénéficié d'au moins un remboursement en soins dentaires en 2015 verront leur quote-part passer de 25 à 40% pour toute une série de prestations en soins dentaires.

Précisons enfin que le remboursement de soins dentaires durant l'année civile qui précède est depuis longtemps déjà une condition sine qua non pour bénéficier d'un remboursement complet des prestations de détartrage. Dans le cas contraire, le remboursement est réduit de moitié : il s'élève à 5,22 euros par quadrant (6,96 euros pour le Bim) en 2016.


Les soins dentaires à la MC

Les soins dentaires sont souvent mal remboursés. Pour remédier à cette anomalie, la Mutualité chrétienne (MC) lance Dento solidaire, la couverture déjà comprise dans votre cotisation, et Dento +, une assurance à petit prix. Ces couvertures interviennent encore plus dans les frais d’orthodontie, de prothèses et de soins curatifs et préventifs. Elles sont accessibles à tous sans questionnaire médical et sans exclusion.