Navigation
Retour à Maladies chroniques et handicap

Rester en projet malgré une maladie chronique

par Point info malades chroniques -

© Pixabay © Pixabay

Votre question :

Souffrant d’une maladie chronique, je suis en incapacité de travail. Mais je tourne en rond et j’ai l’impression de "ne servir à rien"… Que me conseillez-vous ?


Notre réponse

Mettre des mots sur ce que l’on ressent est primordial. Aussi, votre "impression de ne servir à rien" peut être bénéfique dans l’écoute de vos besoins. En vous autorisant à dire votre insatisfaction, vous pouvez déceler le manque qui n’est pas comblé. Ici il semble que, malgré votre maladie chronique, vous ayez envie de vous (re-)mettre en projet.

Définir son projet

De la reprise d’une activité professionnelle à l’engagement dans le volontariat en passant par une activité de loisirs ou encore une formation, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Définir un projet qui vous convient va être la première étape à réaliser. Celle-ci pourra prendre un temps plus ou moins long et fluctuant en fonction de votre état de santé, de votre moral… Soyez indulgent avec vous-même et écoutez votre corps.

Pour y parvenir, plusieurs ressources peuvent être sollicitées. La première est de faire la part des choses entre vos envies et vos capacités présentes. Votre médecin généraliste, le prestataire de soins le plus proche de votre quotidien, peut vous aider à y voir clair. Solliciter votre entourage et bénéficier de leur regard bienveillant sur vos envies et vos capacités peut également vous aider à mieux définir votre futur projet.

Par ailleurs, acteur incontournable durant l’incapacité de travail, le médecin-conseil de votre mutualité est celui qui vous accompagnera au mieux dans la définition de votre projet. Au fil de vos rencontres, un dialogue s’est instauré et le médecin-conseil a rassemblé les éléments nécessaires à la bonne compréhension de votre situation. Faites-lui part de votre souhait lors de votre prochaine rencontre.

Enfin, profiter du conseil et de l’expérience d'autres personnes peut aussi vous être bénéfique. Certaines sections régionales d’Altéo (mouvement social de personnes malades, valides et handicapées) organisent des rencontres de personnes en incapacité de travail. Des associations de patients organisent aussi des groupes de paroles.

Pour les trouver, consultez nos pages www.mc.be/associations-patients.

Quelles possibilités ?

Certaines se définiront en fonction de l’examen de la situation par le médecin-conseil.

Ainsi, la reprise d’un travail adapté à vos besoins pourra se faire dans le cadre d’un trajet de réintégration professionnelle. Dans le même cadre, un projet de formation pourra être défini.(1)

Lorsqu’une reprise professionnelle n’est pas envisageable, l’investissement dans le volontariat peut être une alternative très valorisante et essentielle. Prenez contact avec la Plateforme francophone du volontariat pour amorcer votre projet (http://volontariat.be). Vérifiez cependant que l’activité volontaire que vous choisirez soit bien considérée comme telle en informant le médecin-conseil.

Une activité de loisirs, qu’elle soit sportive ou créative, peut aussi se révéler très gratifiante tant pour le corps que pour le moral. Votre médecin généraliste sera certes le meilleur conseiller pour vous aiguiller vers l’activité la mieux adaptée à votre situation présente et à venir, sollicitez-le dans ce but. Pour trouver des lieux de loisirs adaptés, contactez votre Commune, l’AViQ (2) ou le service Phare (3) mais aussi les associations de patients.(4)

Quoi qu’il en soit, veillez à votre santé avant toute chose. Le projet dans lequel vous aurez choisi de vous investir sera d’autant plus pérenne et donc gratifiant si vous vous investissez à hauteur de vos capacités.


Pour en savoir plus ...

Durant le mois d’octobre, l’espace interactif du Point info malades chroniques est dédié au fait de rester en projet malgré la maladie chronique :

  • participez à notre sondage ; 
  • partagez votre expérience ; 
  • chattez avec le Dr Etienne Laurent, médecin conseil à la MC et Patrick Delfosse, volontaire Altéo, le lundi 16 octobre entre 14h et 15h.

Rendez-vous sur www.mc.be/votreavis

En collaboration avec Télé-Accueil et Infor Santé (MC)

Point Info Malades Chroniques

Consultez de nombreuses informations spécifiques sur www.mc.be/maladie-chronique.

Vous aussi, posez votre question par e-mail à maladie-chronique@mc.be. Précisez vos nom, adresse légale ou numéro de registre national. Un relais vers votre mutualité régionale pourra être organisée si nécessaire.