Retour à Avantages sociaux et aides aux familles

Aidants proches : Le statut se fait attendre

par Stéphanie Van Haesebrouck -

© iStock © iStock

La 6e édition de la Semaine des aidants proches aura lieu, début octobre, à Bruxelles et en Wallonie. Cet événement aurait dû coïncider avec la mise en œuvre du statut d'aidant proche. Mais les arrêtés d'exécution qui concrétisent la nouvelle loi ne sont pas prêts ! Les mutualités seront donc dans l'incapacité d'attribuer ce statut aux personnes concernées.


Le 1er octobre prochain, un nouveau statut pour les aidants proches devait entrer en vigueur. C'est ce qu'a­vait annoncé Maggie De Block, la ministre fédérale de la Santé. Cette loi, adoptée le 25 avril dernier, permet à toute personne soutenant un pro­che d'obtenir le statut d'aidant proche.

Le degré de dépendance de l'aidé ne conditionne plus la reconnaissance de l'aidant. Seconde amélioration : l'allongement progressif d'un à six mois d'un congé pour assistance médicale actuellement fixé à un an. Désormais, aussi, même un mineur peut être reconnu "aidant proche". Si, pour la Mutualité chrétienne, ces avancées restent insuffisantes, elles demeurent profitables au vu de l'ancienne loi de 2014, qui était restée une coquille vide.

Le législateur a confié aux mutualités le soin de reconnaître ce nouveau statut aux personnes qui répondent à des conditions précises. Mais, sans arrêtés d'exécution, elles ne seront pas en mesure d'effectuer cette mission. La MC poursuit ses actions en vue de se faire entendre du monde politique sur la nécessité de développer et de soutenir des initiatives visant un meilleur accompagnement financier, psychologique et social des aidants. Ce combat, elle le mène aux côtés des associations d'ai­dants pro­ches.

Chaque année, celles-ci attirent l'attention du grand public sur le quotidien des aidants. Cette 6e édition aura pour thème l'empathie et se déroulera du 30 septembre au 6 octobre. Que le report de l'exécution du nouveau statut des aidants proches ne vous empêche pas d'y participer.

Pour en savoir plus ...