Navigation
Retour à Santé mentale

Détresse et exclusion mentales à Bruxelles : un livre noir pour convaincre

© Pixabay © Pixabay

En publiant leur "Livre noir de la santé mentale à Bruxelles, le vécu des médecins généralistes", ceux-ci veulent faire connaître la réalité de leur travail quotidien : édifiante et souvent dramatique. La capitale de l'Europe serait-elle impuissante face aux souffr ances mentales ?


Depuis l'été dernier, la Fédération des associations de médecins généralistes bruxellois (FAMGB) (1) a sondé ses membres pour mieux appréhender la réalité de leur travail dans le domaine de la santé mentale. Le constat, renforcé par de nombreux témoignages de praticiens, est édifiant : près de la moitié des généralistes de la capitale rencontrent chaque jour un cas de pathologie mentale couplée à des problèmes somatiques. Un médecin sur trois y est confronté au moins une fois par semaine.

Il n'y a pas que les cas de burn-out et d'assuétudes. Il y a, aussi, tous ceux où le médecin se retrouve bien seul, parfois désemparé devant l'indisponibilité de structures de soins plus spécialisées, notamment en accueil d'urgence, face à des situations de grande détresse médico-psychologique. Des familles qui appellent à l'aide devant les violences récurrentes d'un des leurs. Des SDF qui, victimes de confusions mentales, sont dans l'incapacité de fixer et respecter le moindre rendez-vous médical. Des patients en crise suicidaire qui ne trouvent aucune place en institution spécialisée. Des toxicomanes en proie à des comportements autodestructeurs. Etc, etc. Bruxelles semble ainsi concentrer mille causes de détresse psychologique possible : stress au travail et dans la vie quotidienne, erran ce à la rue, chômage, exclusion sociale, migrations, assuétudes… Avec leur livre noir sous le bras, les praticiens de première ligne formulent une douzaine de recommandations au monde politique, censées compenser la diminution des lits psychiatriques engagée ces dernières années. Parmi celles-ci, la systématisation d'un retour d'informations du psychiatre vers le généraliste, l'installation d'un centre d'appel gratuit pour les hospitalisations psychiatriques en urgence, la revalorisation des (longues et complexes) consultations de nature psychiatrique, etc.

Pour en savoir plus ...

Plus d'infos : le Livre noir, d'environ 70 pages, est disponible gratuitement, exclusivement en version papier, au siège de la FAMGB.

Contact : famgb@famgb.be • 02/880.29.71 ou 02/379.03.33