Navigation
Retour à Prévention

Peau sèche : comment la soigner ?

© belgaimage_PHOTOALTO © belgaimage_PHOTOALTO

La peau est le plus grand organe du corps humain. Elle le protège de certaines agressions extérieures (le soleil, les produits chimiques, le froid...), bloque des agents infectieux (microbes), contribue à réguler la température, fabrique de la vitamine D... Lorsqu’elle s’assèche, elle devient plus sensible et irritable. Quelques conseils pour éviter ces désagréments.


Lorsqu'un déséquilibre survient, un symptôme banal et courant s'installe : une peau sèche ou très sèche. L'ensemble du corps peut être concerné, ou bien certaines parties seulement, en particulier les mains, les pieds, les coudes ou les genoux. Fragilisée, parfois sensible, la peau sèche a perdu de sa souplesse. Elle tiraille, devient rugueuse. Des démangeaisons sont possibles, tout comme une desquamation (de fines couches superficielles se détachent). Il arrive que de fines craquelures et des fissures apparaissent ou bien des gerçures plus profondes, avec parfois des saignements. Un certain nombre de mesures préventives sont susceptibles d'empêcher cette situation ou de la corriger.

Un équilibre fragile

La couche protectrice située sur la peau est constituée essentiellement d'eau et de matières grasses. Ces dernières forment une barrière naturelle qui empêche l'évaporation de l'eau et qui fixe l'humidité. La première étape du processus de déshydratation de la peau débute par un déficit de ces matières grasses. Dans ces conditions, la peau ne parvient plus à conserver assez d'eau : elle se dessèche. Si cette situation persiste, les réseaux d'hydratation des couches plus profondes de l'épiderme peuvent être touchés aussi, avec une réduction plus grande encore du flux d'humidité... et une peau devenant alors très sèche.

Lorsque l'humidité de l'air est réduite, par exemple lors de températures très froides ou quand il fait chaud et sec, l'eau dégagée par la peau est davantage évaporée, ce qui altère et assèche cette dernière.

L'hiver, le vent et l'eau...

Tout le monde est susceptible de connaître, un jour, un problème de sécheresse de peau. Cependant, ce risque augmente avec l'âge. Chez la femme, des modifications hormonales (grossesse, ménopause) peuvent influencer l'état de la peau. Plus on s'expose au soleil, plus on risque de dessécher sa peau. De plus, les rayons ultraviolets A et B participent à un vieillissement accéléré de la peau... et aux risques de cancer. De plus, lorsque l'humidité de l'air est réduite, par exemple lors de températures très froides ou quand il fait chaud et sec, l'eau dégagée par la peau est davantage évaporée, ce qui altère et assèche cette dernière. L'exposition au vent ou au soleil produit les mêmes conséquences. Les douches et (surtout les longs) bains à l'eau chaude, ainsi que l'usage fréquent de savons contribuent à enlever un peu de la couche protectrice de graisse située sur la peau. Les produits de nettoyage, de maquillage et les parfums peuvent avoir le même effet.

Peau sèche : prévenir et soigner

Une série de mesures préventives permettent d'aider la peau à conserver son taux d'humidité. En voici quelques-unes :

  • Buvez suffisamment, pensez aussi à manger des fruits et des légumes (ils sont riches en eau), et n'oubliez pas de consommer des produits contenant des acides gras essentiels ;
  • La vitamine E (dans les amandes, les noix , les avocats, les sardines en boîte, les asperges...) favorise aussi l'hydratation de la peau ;
  • Hiver comme été, maintenez un taux d'humidité confortable (40 à 60%) dans les habitations (ou au travail) ;
  • Protégez-vous du vent et du soleil. N'oubliez pas vos gants les jours d'hiver. Portez des gants de protection lorsque vous manipulez des produits ménagers ou de bricolage qui risquent d'assécher la peau ;
  • N'abusez pas des bains d'eau très chaude et limitez leur durée (15 minutes au maximum). Choisissez de préférence des savons non agressifs (au pH neutre ou, par exemple, à base de glycérine), plutôt que des savons antibactériens ou parfumés : ils sont moins irritants. Essuyez-vous en tapotant la peau plutôt qu'en la frottant ;
  • Après le bain ou la douche, hydratez votre corps avec une crème ou une lotion dont le rôle consiste à recréer la barrière protectrice de la peau. Plusieurs fois par jour, par exemple après chaque lavage, on peut aussi protéger ses mains avec une crème. Si la peau devient sèche, des crèmes et des lotions en vente libre aident à rétablir son équilibre, en lui restituant gras et eau ;
  • Parlez des éventuels avantages et inconvénients avec votre médecin si vous prenez des médicaments qui provoquent la déshydratation.

Si le problème perdure ou s'aggrave, il est conseillé de consulter un médecin. En effet, il arrive qu'une peau constamment sèche ou craquelée, avec des rougeurs et des démangeaisons, provienne d'une maladie comme l'eczéma ou le psoriasis, ou bien révèle un problème thyroïdien non traité.

Pour en savoir plus ...

Pour mieux comprendre la santé et celle de votre entourage, consultez le site www.mongeneraliste.be, partenaire de la MC. Réalisé par des médecins de famille, il offre une information sérieuse et validée.