Navigation
Retour à Prévention

Attention aux bijoux fantaisie

© Pixabay © Pixabay

Du plomb et du cadmium composent parfois des bijoux de fantaisie en provenance d'Asie. En 2017, plus de 500 kilos d'entre eux ont été retirés du marché. Femmes enceintes et enfants doivent être vigilants.


Les réactions cutanées provoquées par les allergies au nickel sont facilement reconnaissables. A contrario, celles qui le sont par le plomb et le cadmium ne sont pas visibles à l'œil nu. Considérés en tant que substances cancérigènes, ces deux métaux lourds sont très toxiques lorsqu'ils sont ingérés ou que leurs vapeurs ou leurs poussières sont inhalées. Lorsque la peau est blessée ou irritée, par exemple par un eczéma ou une dermatite, ces substances peuvent par ailleurs s'in viter dans le corps. Ils peuvent, par exemple, provoquer des troubles rénaux ou pulmonaires. Le plomb, lorsqu'il est ingéré, se diffuse dans l'organisme. Femmes enceintes et enfants doivent être particulièrement prudents car, chez eux, la diffusion dans le corps est plus importante. 

Sur les marchés, en boutiques… comment reconnaître les bijoux contenant du cadmium en trop grande quantité ? Ils ont une apparence assez massive et leurs détails sont souvent grossiers, moins fins que ceux, par exemple, en argent. Les bijoux réalisés en plomb sont eux aussi plutôt grossiers et lourds.

Vous aimez les bijoux fantaisie ? Le Service public fédéral Santé publique suggère d'éviter de les mettre en bouche, de porter tout le temps le mê me bijou, et que ces breloques soi ent en contact avec une peau irritée ou blessée. Sur Internet, méfiez-vous, car la provenance de ces produits est rarement indiquée et redoublez de prudence avec les bijoux vendus à très bas prix. En boutique, intéressez-vous à leur composition et à leur provenance. Et évitez d'acheter ceux qui sont importés de pays situés en dehors de l'Union européenne où la législation est rarement aussi sévère qu'en Europe.