Retour à Médecine

Prestations de kinésithérapie : Quelle quote-part à charge du patient ?
 

© iStock © iStock

Depuis le 1er septembre, la quote-part à charge du patient (= ticket modérateur) pour les séances de kinésithérapie est un montant fixe. Jusqu'ici, il s'agissait d’un pourcentage de l’honoraire officiel, ce qui était complexe. Le nouveau système est plus simple et plus clair. Le montant fixe ne changera pas, même en cas d’indexation ou de revalorisation des honoraires de kinésithérapie.


Les prestations de kinésithérapie peuvent être prises en charge par l'assurance soins de santé obligatoire. Elles doivent avoir été prescrites par un médecin.

Dans la plupart des cas, le patient paie les honoraires au kinésithérapeute. Il est ensuite remboursé par sa mutualité après lui avoir remis ses attestations de soins.

La quote-part personnelle varie :

  • selon le type de prestations de kinésithérapie : séances ordinaires, prestations pour pathologies lourdes, prestations pour pathologies qui nécessitent un traitement intense pendant une courte période (liste Fa), pathologies qui nécessitent un traitement régulier qui peut durer plusieurs années (liste Fb), séances de 15 ou 20 minutes ou encore prestations spécifiques pour patient palliatif à domicile.
  • selon le statut du patient : le remboursement par la mutualité est plus élevé pour les bénéficiaires de l’intervention majorée (Bim) que pour les assurés ordinaires. Le coût à charge du patient est donc moindre pour les Bim.
  • selon que le kinésithérapeute est conventionné ou pas. Si le kiné n'a pas adhéré à la convention signée entre les représentants des kinés et les mutualités, l'assuré non-Bim est moins remboursé (- 25%). Il n'y a pas de différence pour les Bim, en revanche : le remboursement est le même, que le kiné soit conventionné ou pas. 

Voici les tickets modérateurs fixes à charge du patient pour les différentes catégories de prestations chez les kinésithérapeutes conventionnés :

Catégorie de prestations BIM NON BIM
Prestations pour les "pathologies lourdes" (excepté les séances de 15 et 20 min) 1,50 € 4,00 €
Prestations pour les pathologies "Fa" et "Fb" (excepté les séances de 20 minutes) 2,00 € 5,50 €

Toutes les autres prestations
(excepté les séances de 15 et 20 min.)

2,50 € 6,25 €
Toutes les prestations de 15 et 20 min. 1,00 € 2,00 €
Prestations pour patients palliatifs à domicile et rapports écrits 0,00 € 0,00 €

Bon à savoir : 

  • Si le kiné n'est pas conventionné, il peut demander des honoraires plus élevés que les tarifs officiels. Ce supplément à charge du patient s'ajoute au ticket modérateur.
  • Si, à sa demande, le patient bénéficie d'une prestation de kiné avant 8h, après 19h, le WE ou un jour férié, un supplément peut lui être compté. 
  • Si les séances ont lieu au domicile du pa-

IMC : des séances spécifiques aussi après 21 ans

Pour mieux répondre aux besoins spécifiques des patients atteints d’infirmité motrice cérébrale (IMC), l'Inami a adapté les conditions de remboursement pour leurs séances spécifiques de kinésithérapie de 60 minutes minimum. Depuis le 1erseptembre, ces séances sont possibles aussi après le 21eanniversaire. Leur fréquence et leur nombre dépendent de l’âge et du degré d’IMC. 

Conseil

Vignette collée, suivi assuré !

La plupart des attestations de soins que vous rentrez à votre mutualité (médecins, kinési-thérapeutes, dentistes) peuvent être traitées par scanning. Cette lecture informatisée vous as-sure un remboursement rapide. Collez toujours une vignette jaune sur chaque document. Le code-barres apposé sur la vignette permet au scanning d’identifier le bénéficiaire des soins. Pensez aussi à apposer une vignette sur la prescription qu'a rédigée votre médecin pour des séances de kiné. Cela facilite grandement le travail des conseillers mutualistes lorsque vous rentrez par la suite vos attestations de soins en kinésithérapie.