Retour à Médecine

Les patients de plus en plus agressifs

© iStock © iStock

Les résultats d'une enquête menée par les magazines spécialisés Medi-Sphère et le Généraliste en avril dernier sont sans appel : 75% des médecins belges trouvent les patients plus agressifs qu'il y a cinq ans. Les praticiens francophones, jeunes et féminins seraient le plus souvent la cible de cette tendance inquiétante.


L'enquête, réalisée sur un échantillon de 1.496 médecins (1) comportait 21 questions. L'objectif était de prendre la mesure de ce qui avait changé – en bien comme en mal – lors de la dernière législature écoulée. Une très nette majorité des répondants ont évoqué un sentiment d'agressivité en hausse de la part de leurs patients. Sentiment davantage marqué au sud du pays : 76,5% des médecins interrogés ont déclaré avoir remarqué ce changement négatif dans le comportement de la patientèle. Ce sont les spécialistes francophones qui nourrissent principalement cette sensation d'in­sécurité (80,3%).

Par ailleurs, on remarque aussi une différence au niveau du genre : les femmes médecins sont 79% à affirmer que les patients sont plus agressifs, contre 75% d'hommes. C'est globalement chez les plus jeunes médecins du pays (les 25-35 ans) que l'impression d'agressivité culmine (85% toutes disciplines confondues). Une explication possible est que ces jeunes médecins passent pas mal de temps aux urgences, service où l'on est fréquemment confronté à l'hostilité d'une patientèle énervée, le plus souvent à cause d'un temps d'attente jugé excessif. Pour Jérôme Lechien, pré­sident du Comité Inter-universitaire des médecins assistants candidats spécialistes (CIMACS), "c'est un phénomène secondaire à l'altération de la qualité du système de soins belge, qui crée des frustrations chez les patients comme chez les médecins et qui exacerbe les tensions".

Enfin, au niveau géographique, c'est dans la province de Namur qu'on ressent le plus l'agressivité de la patientèle (92%), suivie du Brabant wallon et de la province de Liège (83%). Plus surprenant, Bruxelles, qu'on aurait pu croire fortement concernée par le phénomène, ferme la marche (71%) avec la province de Luxembourg.