Navigation
Retour à Médecine

De la formation pour nos généralistes

© ssmg
Atelier organisé pour les jeunes généralistes, en 2017, sur les urgences et l'examen locomoteur. © ssmg
Atelier organisé pour les jeunes généralistes, en 2017, sur les urgences et l'examen locomoteur.

La Société scientifique de médecine générale – connue dans le secteur de la santé par son acronyme : SSMG – vient de fêter 50 ans d'existence. Elle garde toute sa raison d'être, à l'heure où les médecins généralistes voient leurs effectifs décroître, tandis que leur rôle pour notre santé reste central, sinon vital.


En 1968, une poignée de généralistes "prennent le destin de leur formation continuée en main". Ils la veulent davantage adaptée à leur métier, loin des cénacles universitaires par trop orientés vers leurs confrères spécialistes. La SSMG pose ses bases. Depuis, elle continue à développer l'accompagnement du métier. Au compteur, aujourd'hui, quelques 3.000 membres – soit les ¾ des généralistes en Belgique francophone – et plus de 800 formations organisées chaque année.

Certaines prendront la forme de l'elearning (apprentissage par internet). Car, comme le monde autour de lui, le médecin généraliste n'échappe pas à la digitalisation. Sa pratique évolue et les outils à sa disposition également pour se tenir au courant, actualiser ses connaissances et les partager.

Le digital n'est pas non plus sans effet sur la dialogue patient-soignant. Ainsi, combien d'entre nous n'ont-ils pas recours à l'internet pour "poser" un diagnostic, vérifier les conséquences de certains symptômes, confirmer les dires d'un soignant… ?

En 2011, la SSMG a voulu alimenter la toile d'informations médicales fiables et tout à fait accessibles au grand public. Via le site www.mongeneraliste.be, il s'agit de faciliter le dialogue avec le médecin. La MC soutient cette démarche depuis son lancement.

Lieu de formation, d'information, la SSMG est également un lieu de recherche et d'échange sur des problématiques de santé. La poly-médication, l'usage d'antibiotiques, le mésusage de l'alcool, prochainement les violences sexuelles mobilisent des groupes de travail qui s'attachent à fournir une synthèse pointue des dernières avancées en la matière. Pour les généralistes, par les généralistes, c'est son leitmotiv.

Pour en savoir plus ...