Retour à Politiques de santé

Disinction "santé", le prix "Hera Health"

L’étudiante a été primée pour avoir identifié et analysé en profondeur les facteurs empêchant la collabo ration entre divers intervenants de santé.
© Fondation pour les générations futures L’étudiante a été primée pour avoir identifié et analysé en profondeur les facteurs empêchant la collabo ration entre divers intervenants de santé.
© Fondation pour les générations futures

Pas facile de travailler autour du patient entre professionnels de santé issus de disciplines différentes… Une étudiante - française - a voulu identifier les raisons des blocages dans notre pays. Un travail brillant qui vient d'être primé par la Fondation pour les générations futures.


Nos universités et nos hautes écoles sont des pépinières de talents. C'est là, entre autres, que se préparent les solutions aux problèmes de demain. C'est dans cet esprit que la Fondation pour les générations futures remet, chaque année, des prix aux étudiants de Master qui, via leur travail de fin d'études, contribuent à réfléchir "hors cadre", à décloisonner les disciplines et à réfléchir "à 360 degrés".

L'un de ces prix, le "Hera Health", a été remis le 10 mai dernier à Caroline Princé pour un travail portant sur les maladies chroniques. Originaire de Sète (France), ostéopathe et kinésithérapeute, l'étudiante formée à la Faculté des sciences de la motricité (ULB) a été primée pour avoir identifié et analysé en profondeur les facteurs empêchant la collabo ration entre divers intervenants de santé.

Si l'interdisciplinarité fait consensus dans les discours, la mise en pratique peine à décoller. L'étudiante propose des pistes de remédiation qui, élargies à d'autres maladies, sont susceptibles de faire coup triple: relever le défi du vieillissement, diminuer le coût des soins de santé et augmenter le degré des satisfactions (patients et soignants).

Parmi les pistes, citons, par exemple, le fait de développer la formation aux pratiques de collaboration des acteurs de la santé, de veiller au décloisonnement notamment en aménageant les horaires, en créant des postes de coordination…

Au-delà du travail lui-même, on retiendra aussi le commentaire lourd de sens du jury du Hera Health. "Ce travail a mis à jour un diagnostic consternant, résumant quasiment toute la problématique des soins de santé en Belgique. Il met le doigt exactement où cela fait mal." Et de plaider, sans naïveté, pour qu'à l'avenir "toutes les professions de santé (pas seulement les médecins) prennent réellement en considération les sillons tracés par les autres disciplines; et dépassent les résistances corporatistes et institutionnelles, gage d'un réel partenariat autour du patient".

Pour en savoir plus ...

081/22.60.62 • www.fgf.be/hera