Navigation
Retour à Politiques de santé

Cap sur la Santé Positive

© Pixabay © Pixabay

Être en bonne santé, c’est bien plus qu’une absence de maladie. De plus en plus de personnes en sont convaincues, comme le révèle une enquête de la Mutualité chrétienne (MC) auprès de plus de 8.600 membres. Pour la plupart, la qualité de vie, les contacts sociaux, le fonctionnement au quotidien et le sens de la vie influencent autant la santé que la forme physique et le bien-être mental. Les Belges seraient-ils prêts à s'engager sur la voie de la Santé Positive ?


La MC a demandé à ses membres dans quelle mesure, selon eux, les fonctions physiques, le bien-être mental, le sens de la vie, la participation sociale, la qualité de vie et le fonctionnement au quotidien ont un lien avec la santé (1). Ces six dimensions définissent la Santé Positive, un nouveau concept qui rencontre un énorme succès aux Pays-Bas, basé sur une vision plus large et plus engageante de la santé, tant sur le plan individuel que collectif (lire aussi l'éditorial de Jean Hermesse).

Sans surprise, la quasi-totalité des membres interrogés associent en tout premier lieu la santé aux fonctions physiques (forme, sommeil, condition physique, alimentation). Mais les autres dimensions obtiennent également une corrélation élevée avec la santé. Ainsi, 93 % des répondants sont convaincus que la qualité de vie (apprécier la vie, être heureux, se sentir bien dans sa peau…) exerce une influence déterminante sur la santé. Quant au fonctionnement quotidien (s’occuper de soi, s'organiser, gérer son argent…), le taux de corrélation atteint 89 %. Il s'élève à 88 % pour le bien-être mental (mémoriser, se concentrer, s’accepter, gérer les changements…). De plus, 86 % des répondants estiment qu'accorder du sens à sa vie (se sentir utile, avoir des idéaux, éprouver de la gratitude…) a un lien étroit avec la santé. La participation sociale (contacts sociaux, faire des choses agréables ensemble…) ferme la marche avec quand même 82 %.

Certes, des aspects comptent davantage pour certains groupes que pour d’autres. Ainsi, les jeunes attachent plus d’importance aux plaintes et douleurs, au sommeil et à l'alimentation, tandis que les plus âgés font des liens plus forts entre la santé et la capacité de mémorisation et de concentration par exemple. Les personnes moins qualifiées relèvent plus de liens entre la santé et le fait de s’en sortir financièrement ou d'éprouver de la gratitude. Les femmes l'associent davantage à la gestion du temps et aux contacts sociaux que les hommes. Le "sentiment d’utilité" et "la facilité à communiquer" apparaissent plus importants pour les personnes sans activité professionnelle…

Ces différences montrent qu’il n’existe pas de réponse unanime à la question de savoir ce qu'est une vie de qualité, en bonne santé. Et c’est précisément la philosophie qui sous-tend la Santé Positive. Cette approche invite chacun à comprendre sa situation (voir ci-dessous), à exprimer ce qu'il pourrait changer mais aussi ce qui devrait être amélioré ou modifié dans son quotidien. Pour autant, la Santé Positive ne peut être réduite à des choix individuels. On sait que le logement, le travail, la pollution, l'alimentation, les revenus, les modes de transport… influencent grandement la santé. La responsabilité collective est clairement engagée et il importe que les pouvoirs publics veillent aux aspects de santé dans toutes les politiques menées, et à offrir un environnement et un cadre propices aux choix sains.


Faites le test "Ma Santé Positive"

  • Vous souhaitez mieux visualiser votre santé ? L'outil "Ma Santé Positive" vous permet de réfléchir à la façon dont vous vous sentez, à ce qui compte vraiment pour vous. Il vous aide à exprimer ce que vous aimeriez changer dans votre vie et ce qui devrait changer dans votre environnement pour vous sentir en meilleure santé.

Vous pouvez effectuer le test, soit en ligne sur www.masantepositive.be (1) soit manuellement (2). Pour chacune des 6 dimensions de la Santé Positive, répondez aux 7 questions (voir ci-dessous). Indiquez si vous êtes d’accord ou non (de 0 à 10). 0 signifie "pas du tout d’accord" et 10 signifie "tout à fait d’accord".

À la fin du test, vous pourrez découvrir votre "surface de santé personnelle" sur la toile de la Santé Positive. Elle indique comment vous percevez votre propre santé.

Partagez vos résultats et vos réflexions avec un proche, un ami, avec votre médecin traitant, un psychologue ou tout autre professionnel de la santé en qui vous avez confiance. Voyez ensemble ce que vous pourriez mettre en place pour améliorer votre état de santé. Refaites le test après quelques mois pour évaluer si les changements insufflés ont permis d'agrandir votre surface de santé.

Fonctionnement quotidien (à quoi ressemble votre vie quotidienne ?)

  • Je peux m'occuper de moi-même. Par exemple, me laver, m'habiller, faire les courses, cuisiner. 
  • Je connais mes limites. 
  • Je sais comment m'occuper de ma santé. 
  • Je sais planifier ce que je dois faire pendant la journée. 
  • Je sais gérer mon argent. 
  • Je sais travailler ou faire du volontariat. 
  • Je sais comment obtenir si nécessaire de l'aide de la part des organismes officiels.
Participation (participez-vous à la société ?)
  • J'ai de bons contacts avec d'autres personnes. 
  • Les autres personnes me prennent au sérieux. 
  • Je peux faire des choses agréables avec d’autres personnes. 
  • J'ai des personnes qui me soutiennent si c'est nécessaire. 
  • J'ai le sentiment d'"appartenir" à mon environnement. 
  • J'ai du travail ou d'autres occupations que je trouve sensées. 
  • Je suis intéressé par ce qu'il se passe dans la société.
Fonctions physiques (comment allez-vous physiquement ?)
  • Je me sens en bonne santé. 
  • Je me sens en forme. 
  • Je n'ai ni maux ni douleurs. 
  • Je dors bien. 
  • Je mange bien. 
  • Je récupère rapidement après l'effort. Par exemple, après le sport. 
  • Je peux facilement me déplacer. Par exemple, monter les escaliers, me promener, faire du vélo.
Bien-être mental (comment allez-vous mentalement ?)
  • J'ai une bonne mémoire. 
  • Je suis capable de bien me concentrer. 
  • Je peux voir, entendre, parler, lire. 
  • Je me sens heureux. 
  • Je m'accepte moi-même comme je suis. 
  • Je cherche des solutions pour résoudre des situations difficiles. 
  • J'ai le contrôle de ma vie.

Sens (votre vie a-t-elle un sens ?)

  • Ma vie a un sens. 
  • Je me lève le matin avec envie. 
  • J'ai des idéaux que je veux atteindre. 
  • J'ai confiance en mon propre avenir. 
  • J'accepte la vie comme elle vient. 
  • Je suis reconnaissant pour ce que la vie m'offre. 
  • Je veux continuer à apprendre toute ma vie.
Qualité de vie (avez-vous une belle vie ?)
  • Je profite de ma vie. 
  • Je suis heureux. 
  • Je me sens bien dans ma peau. 
  • Ma vie est équilibrée. 
  • Je me sens en sécurité. 
  • Je suis satisfait de l'endroit où je vis et des personnes qui font partie de ma vie. 
  • J'ai suffisamment d'argent pour payer mes factures.