Politique

Filtrer les résultats

Chaque jour, des milliers de Belges prennent soin d’un parent, d’un enfant ou, plus largement, d’un proche en perte d’autonomie plus ou moins importante. Les aidants proches ont besoin de reconnaissance et de droits afin d'alléger leur quotidien. La MC et ses mouvements partenaires – Altéo, énéo et Jeunesse & Santé, ont pris l'initiative d'une pétition pour demander aux autorités publiques de prendre des mesures en ce sens. Une démarche soutenue par les ASBL Aidants proches et Aidants proches Bruxelles.

En savoir plus

Lors des élections d’octobre dernier, un adulte souffrant d’un handicap mental a été convoqué comme assesseur dans un bureau de vote à Charleroi. Son institution d’accueil et le président de bureau ont décidé de relever ce défi.

En savoir plus

À l'approche des élections européennes, le réseau européen contre la privatisation et la commercialisation de la santé appelle à la mobilisation le 2 avril prochain. Il souhaite rappeler à l'Europe sa responsabilité dans la commercialisation des services publics et associatifs.

En savoir plus

Le Conseil des Droits de l'homme des Nations-Unies s'est réuni à Genève à la mi-octobre. Parmi ses tâches : avancer dans l'écriture d'un traité pour protéger les populations des abus commis par des entreprises. L'occasion, pour un consortium belge d'ONG et de syndicats, de mobiliser sur cet enjeu.

En savoir plus

Pour les personnes qui perçoivent des prestations sociales, la vie en couple, en famille ou en colocation est, le plus souvent, synonyme de perte importante de revenus. En cause : le statut de cohabitant qui imprègne les réglementations sociales. Depuis quelques années, ce statut revient au centre des critiques. Le Service de lutte contre la pauvreté, la précarité et l'exclusion sociale, organe interfédéral de dialogue et de recommandations, appelle les politiques à une réflexion approfondie de ce statut. Objectif : davantage d'équité et une adaptation aux réalités d'aujourd'hui.

En savoir plus

Erigée dans un contexte de forte prospérité, la sécurité sociale des travailleurs indépendants s’est largement déployée en 50 ans d’existence, modelée en grande partie sur le système dont bénéficient les salariés. Puisant aussi de l’inspiration à l’aune des assurances privées. Le rythme des améliorations sociales s’est surtout accéléré ces 15 dernières années : couverture du conjoint aidant, assurance complète en soins de santé, indemnités plus rapides en cas d’incapacité de travail, pensions minimales et allocations familiales identiques à celles des salariés, allongement du congé de maternité, droit "passerelle" en cas de difficultés économiques… La plupart de ces acquis sociaux sont mal connus par les intéressés, comme le met en lumière une récente enquête de l’Union des classes moyennes. Et l’image de contributions sociales sans droits substantiels conserve la vie dure au sein d’une population indépendante hétérogène en pleine mutation. En Marche brosse 50 ans d’histoire du statut social des indépendants, balise le présent et analyse les défis qui se profilent à l’horizon.

En savoir plus