Navigation
Retour à Dépendances

Tabac : j'arrête demain...

© DPA_Reporters © DPA_Reporters

Envie d'arrêter de fumer ? La solution est... dans la poche ! Comprenez : sur le paquet lui-même. Tel est le genre de messages, positifs et encourageants, que veut faire passer Tabacstop aux candidats à l'arrêt tabagique, y compris avec l'aide de cartes postales.


65% des fumeurs qui appellent le service Tabacstop (surtout les moins de 25 ans) ont appris l'existence de ce service d'aide au sevrage en lisant les mentions obligatoires sur le paquet de cigarettes lui-même. Celles-ci existent depuis 2011. C'est l'une des informations que l'on apprend en lisant le dernier rapport d'activités du service d'aide gratuit à l'arrêt tabagique de la Fondation contre le cancer.

Ce chiffre semble démontrer que l'accessibilité et la visibilité de Tabacstop sont déterminantes pour l'aide aux fumeurs. Depuis 2016, c'est le numéro de téléphone complet et le site de Tabacstop qui doivent être affichés sur le paquet lui-même. Depuis l'année dernière également, les messages du type "la fumée de tabac contient plus de 70 substances cancérigènes" doivent figurer sur les faces latérales du paquet et en grands caractères. À partir du mois de mai, les paquets de tabac à rouler et le tabac pour chichas devront également comporter ce genre de mentions légales.

Dans le même ordre d'idées, Tabacstop invite dorénavant le public à envoyer une carte postale personnalisée aux fumeurs (parent, ami, collègue...), afin de leur rappeler à quel point ils comptent pour leur entourage.

Le service rappelle, enfin, la variété des outils disponibles pour les fumeurs : discussions téléphoniques avec un tabacologue, accompagnement de type coaching en ligne, application "Tabac-stop", conseils préenregistrés sur répondeur, contacts par e-mail, etc. En 2016, le service a comptabilisé 20.000 nouveaux contacts téléphoniques et 281.000 visites sur son site.

Pour en savoir plus ...

Tabacstop • 0800 111 00 • www.tabacstop.be