Recherche :

Loading

La rédaction

Newsletter

Nous contacter

Une erreur dans votre adresse postale ?
Signalez-le

Actualité

Culture

International

Mutualité Service

Santé

Société

Nos partenaires

Visitez le site de la Mutualité chrétienne

Seniors (5 juillet 2012)


Un lieu de vie solidaire pour les seniors

Visite guidée
d’un projet novateur

Le projet de la Maison Biloba Huis est né, en 2008, d’un constat : beaucoup de personnes âgées sont isolées, déprimées, et les familles éprouvent des difficultés à les prendre en charge. Elles s’épuisent, se culpabilisent. “Les proches expriment clairement leur souci de s’occuper de leurs parents âgés, parce qu’il ne peut en être autrement. Pour beaucoup de personnes, c’est une question d’honneur de garder leurs parents chez elles, même si elles n’ont plus le temps, ni les moyens de s’en occuper ni assez de place pour les loger, explique le Dr Vercruysse, un des initiateurs du projet. Les structures d’aides à domicile et les conditions de vie dans les maisons de repos sont, pour diverses raisons, peu acceptables pour les familles comme pour les personnes elles-mêmes”.

Comme l’a mis en évidence Vincent Litt, médecin et anthropologue qui, à la demande de la maison médicale du Nord, a décortiqué cette réalité dans le quartier Brabant(1), les prises en charge par les proches sont souvent source de conflits : elles reposent trop lourdement sur l’un ou l’autre descendant, elles soulèvent des questions d’héritage… Il y a du désarroi, de la panique en cas d’aggravation de l’état de santé des seniors. Ces réactions sont le fait de beaucoup de familles belges. Mais, observe le chercheur, la particularité des familles immigrées est un certain manque d’expérience : ceux qui vieillissent n’ont pas vu de près vieillir leurs propres parents restés au pays, et la génération suivante ne sait pas comment effectuer la prise en charge des aînés dans la perspective du “bien vieillir”.

Ces réflexions, appuyées par les conclusions d’une consultation participative effectuée dans le quartier ont décidé les trois associations à créer ensemble un lieu où les seniors puissent habiter ou passer la journée tout en restant proches de leurs familles.

//JD

(1) Lire à ce propos l’article de Marianne Prévost “La maison Biloba” (juillet 2009) sur www.maisonmedicale.be

© Maison Biloba

Au cœur du quartier Brabant, à Schaerbeek, pousse un ginkgo biloba. Cet arbre attend patiemment la rénovation des bâtiments qui accueilleront des seniors de toutes origines dans des logements individuels avec espaces communs. La raison d’être de ce projet ? Soulager les familles tout en restant proches d’elles. D’ores et déjà, un centre d’accueil de jour permet la rencontre des habitants.

A deux pas de la gare du nord, au numéro 118 de la rue des Plantes, un joli dessin sur la vitre nous indique que nous sommes bien à la Maison Biloba Huis. Martine de Gerlache, co-gestionnaire, Sonia M’zid, responsable opérationnelle, et le Dr Vercuysse, un des fondateurs de cette initiative, nous accueillent dans la grande salle dévolue aux activités et à la rencontre entre les habitants du quartier. Sur la cheminée et les armoires, “des boîtes du souvenir” décorées comme des maisons de poupées. Elles témoignent d’une activité créatrice, menée avec l’asbl Entr’âges(1), qui a réuni, le temps de plusieurs après-midis, des duos “mère-fille” autour des souvenirs liés au pays d’origine, à l’émigration... L’occasion aussi d’échanger sur la manière de vivre les solidarités familiales à l’aube de la vieillesse.

Comme tous les mercredis, des bénévoles s’affairent en cuisine pour préparer le repas que les gens du quartier sont invités à partager pour une somme modique. Au dessert, il y aura des gâteaux réalisés la veille, lors d’un atelier culinaire qui rencontre chaque fois un fier succès auprès de femmes de tous âges.

Martine de Gerlache nous guide vers la cour de la grande bâtisse. C’est dans cet étonnant intérieur d’îlot que trône le fameux ginkgo biloba, planté il y a quelques années. “C’est une espèce vieille de plus de 250 millions d’années. C’est la seule plante qui a repoussé sur le site d’Hiroshima, rappelle-t-elle. C’est donc le symbole idéal pour notre projet de construction de logement solidaire: s’adapter tout en vieillissant et sans perdre sa personnalité!

Concrétisée grâce au soutien d’instances publiques(2), la Maison Biloba Huis constitue une pratique tout à fait innovante en matière d’hébergement et d’accueil des personnes âgées. Elle s’articule autour de trois pôles complémentaires. Premièrement : une quinzaine de logements autonomes pour personnes âgées seules ou en couple (dont huit accessibles à des personnes à mobilité réduite). Une collaboration avec le Foyer Schaerbeekois permettra d'offrir des logements sociaux. Deuxièmement: un grand espace de vie commun avec un coin de repos, une cuisine, une buanderie et un jardin intérieur. Organisé pour et par ses résidents, ce lieu leur permettra de recevoir leurs proches. Troisièmement : un centre d’accueil de jour situé au rez-de-chaussée.

Depuis mai 2009, le service d’accueil de jour permet déjà aux seniors qui se sentent isolés mais aussi aux gens du quartier de se retrouver autour de repas et d’activités régulières qui rencontrent beaucoup de succès : ateliers de cuisine et de couture, cours d’informatique, ateliers intergénérationnels, excursions, visites, atelier d’échanges entre aidants proches...

Par ailleurs, des groupes de parole abordent des sujets de la vie quotidienne : être bien chez soi et avec les autres, la mixité, la vieillesse... Et comme la Maison Biloba Huis est toujours en devenir, ce qu’elle sera ou ne sera pas fait aussi partie des réflexions menées dans ces groupes. Celles-ci ont fait l’objet de publications très intéressantes(3) et serviront de base à la rédaction de la charte de la maison.

Le projet est porté par trois associations partenaires présentes depuis de nombreuses années dans ce quartier où vivent majoritairement des personnes issues de l’immigration (Turcs, Marocains...) : la Maison médicale du Nord, active dans le domaine des soins de santé, Aksent, active dans l’aide et le soutien des personnes âgées, et Eva, active dans le développement de projets sociaux et la réinsertion socio-professionnelle.

Concrètement, la réhabilitation de la bâtisse devrait débuter en janvier 2013. Pendant toute la durée des travaux, le centre d’accueil de jour migrera vers un autre lieu dans le quartier. D’ici son retour dans la maison rénovée, le dynamisme ne faiblit pas : l’équipe fourmille de projets d’activités...

// JOËLLE DELVAUX

>> Infos : Maison Biloba Huis – 0489/56.88.81. - wwww.maisonbilobahuis.be

(1) Entr’âges: 02/544.17.87. - www.entrages.be

(2) Les asbl ont créé une société coopérative qui a fait l’acquisition du bâtiment. Dans le cadre du Plan régional du logement, les travaux de rénovation sont pris en charge par les institutions régionales. La MC St-Michel est partie prenant du projet en tant que coopérateur.

(3) “En route vers la Maison Biloba Huis: Paroles de femmes” et “Paroles de femmes et paroles d’hommes” - Prix du recueil : 13 EUR (frais de port compris).


Réagir à cet articlefont>

Retour à l'index

"SENIORS"

haut de page