Recherche :

Loading

La rédaction

Newsletter

Nous contacter

Une erreur dans votre adresse postale ?
Signalez-le

Actualité

Culture

International

Mutualité Service

Santé

Société

Nos partenaires

Visitez le site de la Mutualité chrétienne

Index Hôpitaux
  • La facture hospitalière sous la loupe (7 novembre 2013)
    Voici neuf ans que la Mutualité chrétienne dresse un baromètre de la facture hospitalière. Les données récoltées permettent de percevoir les tendances lourdes, de formuler des recommandations pour faire diminuer le coût à charge du patient. Focus particulier, cette année, sur l’hospitalisation de jour.

  • Oser poser des questions financières (18 avril 2013)
    Au cours d’une vie, il arrive de devoir faire face à une hospitalisation, voire à plusieurs. Le premier stress pour le patient, dans ces circonstances, a trait à sa santé. Il y a lieu cependant de tenir à l’œil d’autres aspects plus administratifs. S’informer à l’avance permettra de poser des choix réfléchis.

  • Facture : bien mais peut mieux faire ! (6 décembre 2012)
    Le baromètre hospitalier de la Mutualité chrétienne affiche, cette année, de bonnes nouvelles. Grâce aux mesures prises par les autorités fédérales, le prix de l’hospitalisation est resté stable en 2011. Pourtant, 10.000 Belges ont payé encore plus de 5.000 euros par facture. La MC formule six recommandations pour éviter d’aller vers une médecine duale.

  • Décompte des interventions 2011 (5 juillet 2012)
    En 2011, plus de 150.000 factures d'hospitalisation ont été traitées par les services assurances hospitalisation de la Mutualité chrétienne. Les membres ont bénéficié de l’intervention qui leur était due dans un délai moyen de 14 jours. Ce sont là quelques données intéressantes provenant du rapports d'activités de ces services en 2011.

  • La chambre individuelle quatre fois plus chère! (1er décembre 2011)

    La facture globale du patient a diminué en 2010. C’est ce que révèle le baromètre, réalisé chaque année par la Mutualité chrétienne (MC). Cependant, un séjour en chambre individuelle coûte, en moyenne, 970 euros plus cher qu’en chambre commune. Limiter les suppléments d’honoraires et rendre automatique par défaut le choix d’une chambre commune : telles sont les revendications de la MC.

  • Le nouveau visage des assurances mutualistes complémentaires (17 novembre 2011)

    Suite aux injonctions de la Commission européenne, les assurances mutualistes facultatives devront dorénavant être gérées dans une entité juridique distincte et seront soumises à la plupart des règles qui s’appliquent aux assureurs privés. Ainsi, “MC Assure”, gérera les assurances hospitalisation facultatives de la MC dès le 1er janvier 2012. Mais rien ne change ni dans vos relations avec votre mutualité ni dans les primes et avantages de ces assurances hospitalisation.

  • Assurances hospitalisation de la MC : Des nouveautés importantes et… innovantes (3 février 2011)
    Depuis le 1er janvier 2011, tous les membres affiliés à la Mutualité chrétienne peuvent bénéficier d’une nouvelle intervention financière pour “maladies graves et coûteuses”. Explications.

  • La hausse des assurances hospitalisation n’est pas inéluctable (20 janvier 2011)
    Les primes des assurances hospitalisation commerciales continuent à exploser. A l’inverse, celles proposées par les mutualités n’ont généralement pas augmenté ou ont seulement été adaptées selon l’indice santé. En plafonnant le remboursement des suppléments d’honoraires dans des limites raisonnables, elles évitent ainsi un effet inflatoire sur les coûts et les primes.

  • En tant que patient, se soucier de la facturation (2 décembre 2010)
    Depuis plusieurs années, la Mutualité chrétienne analyse les factures d'hôpital, concernant ses membres. L'année 2009 ne fait pas exception. Quelques données en résumé.

  • Qualité des soins et sécurité des patients (19 juin 2008)
    Depuis plusieurs années, la Mutualité chrétienne s’investit dans des projets qui visent à promouvoir la qualité des soins et la sécurité des patients à l’hôpital. Des initiatives de qualité sont prises afin d’améliorer la sécurité des transfusions et la consommation des médicaments, de prévenir les chutes ou garantir le consentement éclairé des patients.

  • La Mutualité chrétienne évalue un an de forfait médicaments dans les hôpitaux (1er mai 2008)
    La Mutualité chrétienne a réalisé une première évaluation de la forfaitarisation des médicaments délivrés aux patients hospitalisés, en comparant les données chiffrées du premier semestre des années 2005, 2006 et 2007 pour tous ses membres hospitalisés en hôpital aigu (112 établissements).

  • Quels suppléments de chambre et d'honoraires à l'hôpital? (3 avril 2008)
    La pratique des suppléments de chambre facturables et des suppléments d’honoraires que peuvent demander les médecins à leurs patients hospitalisés est bien réglementée.

  • On peut éviter une “médecine à deux vitesses”! (6 décembre 2007)
    Pour la troisième année consécutive, la Mutualité chrétienne (MC) a analysé les coûts facturés aux patients hospitalisés. Celle-ci constate qu’en 2006 ces coûts n’ont plus augmenté en chambre à 2 lits et en chambre commune, ce qui n'est pas le cas pour des patients hospitalisés en chambre particulière. Ceux-ci ont vu leur facture augmenter sensiblement, principalement à cause des suppléments d’honoraires.

  • La Mutualité chrétienne aux côtés des patients protégés ( 5 avril 2007)
    En cas d’hospitalisation, les patients peuvent se voir facturer des suppléments de chambre et des suppléments d’honoraires de la part des médecins. Mais certaines catégories de patients sont protégées et l’application de ces suppléments dans des conditions précises est interdite. Explications.

  • Comparez les tarifs des hôpitaux! (2 février 2006)
    Une étude de la Mutualité chrétienne montre que les suppléments d'honoraires, de matériel médical et de chambre augmentent de manière inquiétante pour les patients hospitalisés. Mais les pratiques tarifaires sont loin d’être identiques dans tous les hôpitaux. Grâce à un module très facile à utiliser, la Mutualité chrétienne vous permet de comparer les prix entre hôpitaux ! Autant savoir avant de se faire hospitaliser !

  • L’Hospi Solidaire, prête à opérer (4 novembre 2010)
    Etre hospitalisé, personne ne l’envisage vraiment comme une partie de plaisir. Parfois les soucis financiers viennent ajouter au stress ambiant. Mieux vaut être bien informé quant aux couvertures qui allègeront la facture.

  • L’hospitalisation accessible à tous? (1er février 2007)
    L’hôpital coûte de plus en plus cher. Suppléments d’honoraires, de matériel médical, de chambre… ont encore augmenté en 2005. Pour faire face à cette évolution, la Mutualité chrétienne propose un plan d’action pour rendre l’assurance obligatoire plus efficace et assurer un meilleur accès aux soins hospitaliers pour tous. Elle a également mis au point un outil permanent de suivi des coûts à charge des patients hospitalisés.
  • Parce que l’hospitalisation ne peut pas être un luxe ! (19 novembre 2009)
    L’Hospi Solidaire a dix ans! Tous les membres de la Mutualité chrétienne en ordre de cotisation bénéficient automatiquement de cette assurance hospitalisation de qualité! Voici en quoi elle consiste exactement.

  • L’Hospi Solidaire et les suppléments (3 août 2006)
    LHospi Solidaire est l’assurance hospitalisation de la Mutualité chrétienne comprise dans votre assurance complémentaire. Basée sur le principe de la solidarité entre tous quels que soient le sexe, l'âge, l'état de santé, elle intervient sans questionnaire ni examen médical, sans exclusion, sans limite d'âge, dans tous les hôpitaux en Belgique et pour tout type d'intervention (sauf chirurgie esthétique), quelle que soit la durée d'hospitalisation.
  • Une véritable moisson de nouveautés pour 2009 (6 novembre 2008)
    L’Assemblée Générale de la société mutualiste Solimut a pris de nombreuses décisions qui se marqueront dès janvier 2009 dans vos avantages en tant que membre de la Mutualité chrétienne.
  • Quand l’hospitalisation n’est pas un luxe (5 novembre 2009)

  • Une meilleure accessibilité aux assurances hospitalisation des mutualités (1er mars 2007)
    Depuis le 1er juillet 2007, de nouvelles dispositions légales apportent une plus grande sécurité juridique dans les services d’assurances hospitalisation mutuellistes et permettre une plus grande accessibilité aux personnes moins valides, malades chroniques ou personnes présentant déjà un état de santé déficient.

  • La médiation hospitalière trop peu connue (20 mars 2008)
    Tous les hôpitaux disposent d’un service de médiation destiné à rétablir le dialogue entre le patient et le prestataire en cas de plainte, et à trouver une solution amiable. Une récente enquête du CRIOC témoigne de la méconnaissance de cette fonction par les patients et des difficultés rencontrées sur le terrain par les médiateurs. Elle révèle aussi une communication souvent problématique entre personnel soignant et patient.

  • L’hôpital de demain sort de ses murs (5 novembre 2009)
    Si l’on se met à imaginer l’hôpital de demain, on ne peut l’envisager sans les avancées technologiques qui imprègnent le domaine de la santé. Enceintes où s’administrent des traitements complexes et souvent à haut degré de technicité, les hôpitaux prennent un visage nouveau à l’aune des prochaines années.

  • La déclaration d’admission à l’hôpital (4 juin 2009)
    Chaque patient admis dans un hôpital a le choix de séjourner soit dans une chambre individuelle, soit dans une chambre à plusieurs lits. Ce choix doit être précisé sur “la déclaration d’admission”, remise au plus tard au début de l’hospitalisation. Comment remplir correctement ce document? Quelles conséquences a le choix de la chambre? Réponses précises à ces questions.

  • Le transport médical urgent via le service 100 partiellement remboursé (4 juin 2009)
    Désormais l’assurance obligatoire soins de santé intervient dans les frais de transport urgent par un service ambulancier (via le 100). A la demande des organismes assureurs, le gouvernement fédéral a introduit un remboursement de 33% des tarifs officiels, à charge de l’assurance obligatoire.

  • Le coût de la chambre particulière a augmenté de 9% en un an! (4 décembre 2008)
    Pour la 4ème année consécutive, la Mutualité chrétienne a analysé les coûts hospitaliers à charge des patients. (1)  A côté d’une stabilisation des coûts en chambre commune et à deux lits, on constate une forte augmentation des prix moyens en chambre particulière (plus 9% en un an). Il reste aussi malheureusement un nombre limité d’hôpitaux qui réclament des suppléments d’honoraires en chambre commune et à deux lits.
  • Le prix d’une chambre d’hôpital (3 août 2006)
    Des dispositions légales règlent le prix que les hôpitaux peuvent facturer aux patients pour leur chambre d’hôpital. Depuis ce 1er juillet 2006, une nouvelle réglementation interdit la facturation des suppléments de chambre pour certaines catégories de patients séjournant en chambre à deux lits.
  • Les suppléments d’honoraires lors d’une hospitalisation (3 août 2006)
    La pratique des suppléments d’honoraires que peuvent demander les médecins à leurs patients hospitalisés est bien réglementée.

  • Rester à proximité d'un proche hospitalisé (4 septembre 2008)
    Lorsqu’un proche est hospitalisé, être présent à ses côtés relève parfois du périple. Hôpital et domicile ne sont pas nécessairement voisins. Pour certains, la route est longue, les trajets au quotidien source de fatigue, la distance synonyme d’angoisse.

  • Honoraires d'urgence (2 août 2007)
    Comment distinguer les 'vraies' des 'fausses' urgences? Réponse à un courrier de lecteur.

  • Les services d’urgences au jour le jour (15 janvier 2004)
    Dans la plupart des hôpitaux en Belgique, les services d’urgences sont engorgés. Derrière ce problème structurel, une réalité humaine difficile à gérer pour les patients comme pour le personnel soignant. Dr Haddad, Médecin responsable des urgences et Vincent Loncke, Infirmier chef des urgences de la Clinique Notre-Dame de Tournai nous font partager les problèmes rencontrés au quotidien.

  • Les mêmes difficultés financières, des aides publiques inéquitables (décembre 2003)
    Dans un précédent éditorial intitulé " L'hôpital public est-il plus "social" que l'hôpital privé ? (4 décembre 2003) ", Jean Hermesse, secrétaire national de la Mutualité chrétienne, livrait les grandes lignes d’une étude sur la prise en charge des patients défavorisés dans les hôpitaux. Il s’interrogeait aussi sur l’équité et l'efficacité de la couverture des déficits des hôpitaux publics par les autorités publiques. Explications détaillées.

  • Hôpitaux : Des coûts de plus en plus élevés pour les patients (4 décembre 2003)

    L’hospitalisation, le grand public l’associe spontanément à une charge financière très lourde, voire exorbitante. Une charge qui ne fait que croître, comme l’ont encore prouvé les récentes données statistiques fournies par la mutualité chrétienne. En quatre ans, le coût moyen d’une hospitalisation a augmenté de 27% ! En cause: la multiplication des suppléments.


Réagir à cet article

Retour à l'index

"Hôpitaux"

haut de page