Recherche :

Loading

La rédaction

Newsletter

Nous contacter

Une erreur dans votre adresse postale ?
Signalez-le

Actualité

Culture

International

Mutualité Service

Santé

Société

Nos partenaires

Visitez le site de la Mutualité chrétienne

Défense des membres
  • Consulter, combien cela coûte-t-il ? (17 avril 2014)

    La visite chez un médecin peut inquiéter. Et pas toujours par crainte du diagnostic, aussi pour son prix. “Combien dois-je prévoir ?”, s'interroge le patient qui tient serré les cordons de la bourse. Une série de balises existent. Coup d'œil sur la notion parfois mal connue de conventionnement.

  • Tout savoir sur le conventionnement (3 avril 2014)

    A l’occasion de la journée européenne des Droits des patients (18 avril), la Mutualité vecteurs de progrès chrétienne et l’ASBL Altéo se mobilisent pour vous informer plus spécifiquement sur le conventionnement des prestataires de soins.

  • Les soins dentaires trop onéreux (3 avril 2014)

    En orthodontie, la facture s’élève en moyenne à 1.500 euros pour l’adulte qui y recourt. Et pour une nouvelle dent avec implant, ce sont 1.350 euros qu’il faut débourser. Le tout, sans aucune intervention de l’assurance soins de santé obligatoire. La récente enquête de la Mutualité chrétienne confirme la nécessité de renforcer le remboursement des soins dentaires courants et la transparence des coûts.

  • Solidaires, mais comment ? (19 décembre 2013)

    Cette année marque les 50 ans d’existence du système d’assurance soins de santé et indemnités belge. Il trouve en effet son origine dans une loi de 1963, la Loi Leburton. Il est soutenu par un principe essentiel : la solidarité entre tous. Si le principe peut sembler évident, il a plus de mal à rester vivant. Il faut veiller quotidiennement à son application effective. Car, la solidarité n’a pas été acquise une fois pour toutes, voici 50 ans...

  • 50 ans de protection solidaire (20 juin 2013)

    Lorsque nous devons bénéficier de soins, consulter un médecin, prendre des médicaments ou être hospitalisé, une bonne part des frais nous est remboursée. Si nous ne pouvons plus travailler pour raisons de santé, nous recevons une indemnité. Ces droits sociaux ne tombent pas du ciel. Ils sont cimentés par la solidarité. L’organisation actuelle de notre système d’assurance soins de santé et indemnités trouve son origine dans une loi, la Loi Leburton, qui aura 50 ans le 9 août 2013. Pour marquer l’évènement, En Marche ouvre les pages de l’histoire, plonge dans les arcanes du système actuel et jette un regard aiguisé sur l’avenir.

  • Donnez votre avis sur l’assurance obligatoire et la mutualité (7 mars 2013)

    Cette année, nous fêtons le 50ème anniversaire de l’Assurance obligatoire soins de santé et indemnités. A cette occasion, la Mutualité chrétienne mène une grande enquête pour mesurer le niveau de satisfaction des Belges vis-à-vis de leurs prestataires de soins et de leur mutualité. Participez, vous aussi, à cette enquête en ligne.

  • Accidents médicaux : la Mutualité chrétienne aux côté des victimes (6 septembre 2012)

    Le Fonds des accidents médicaux a vu le jour en avril 2010. Il a fallu plus de deux ans pour qu’il soit opérationnel. Depuis ce 1er septembre, une personne pensant être victime d’un accident médical peut enfin se tourner vers ce Fonds. La Mutualité chrétienne est à ses côtés pour l’aider dans ses démarches.

  • Vivre les droits du patient ! (5 avril 2012)

    Malgré ses dix ans d’existence, la loi sur les droits du patient reste largement méconnue. Le commun des mortels ignore très souvent son existence et, en conséquence, les droits qu’elle lui reconnaît. Par exemple, le droit de recevoir une information claire et compréhensible sur son état de santé, celui de marquer son accord pour un traitement, celui de recevoir des soins contre la douleur, etc.

  • Les suppléments d’honoraires pour la biologie clinique interdits (4 août 2011)

    Dans un arrêt récent (3 juin 2011), la Cour de Cassation a estimé que les hôpitaux ne pouvaient pas facturer de suppléments d’honoraires aux patients hospitalisés pendant au moins une nuit pour les prestations de biologie clinique.

  • Accidents médicaux : du neuf pour les victimes (16 avril 2010)
    La loi relative à l'indemnisation des dommages résultant de soins de santé entre en vigueur.  Pour les patients, elle offre deux nouveauté : le droit à l'indemnisation d'accidents médicaux qui ne sont pas causés par une faute d'un prestataire de soins et une procédure amiable de règlement de litiges via l'intervention d'un nouveau "Fonds des accidents médicaux".  Examinons chacune de ces innovations et les conditions (strictes) qui y donnent accès.

  • Recevoir une aide juridique, un droit méconnu (19 mars 2009)
    Divorcer, résilier un bail, réclamer le paiement d’une pension alimentaire, envisager la faillite de son entreprise, connaître le déroulé des procédures si l’on doit comparaître en justice, faire face à des dettes…: autant de raisons qui conduisent à chercher un conseil juridique. Celui-ci peut être gratuit, dans certaines circonstances et à certaines conditions.

  • Loi relative aux droits du patient (17 février 2011)

    Il y a neuf ans, la Belgique s’est dotée d’une loi sur les droits du patient. Un texte qui n’a pas créé fondamentalement de nouveaux droits mais a jeté les bases d’un système invitant prestataires de soins et patients à dialoguer dans le respect mutuel et, en cas de plaintes du patient, à recourir de préférence à la médiation. Ce dispositif fonctionne-t-il bien? Quels sont les principaux griefs formulés par les patients aux médiateurs? Le point dans cet article.

  • Assister les victimes : une tâche des mutuelles (19 avril 2001)

    Les Mutualités ont pour mission d’assister leurs affiliés lorsque ces derniers émettent une plainte relative à un accident thérapeutique. Éric Houtevels, responsable du Département juridique de l’ANMC, explique comment le traitement de ces plaintes s’effectue concrètement.


haut de page